Rachat Géant la Batelière: le groupe Ho-Hio-Hen choisit Olivier Dallot

commerce
Hypermarché
L'hypermarché du groupe Ho Hio Hen à Schoelcher. ©J.N
Olivier Dallot est en passe de racheter le centre commercial de la Batelière (Schoelcher). L'actuel directeur financier de Hio-Hen Distribution, a annoncé la nouvelle aux élus du personnel lors d'une réunion extraordinaire, cette semaine. Un choix qui est loin de faire l'unanimité.
Olivier Dallot est l'heureux élu. Son patron, Charles Ho-Hio-Hen, a décidé de lui confier les rênes du centre commercial de la Batelière (Schoelcher). Un changement dans la continuité. 
 

Le personnel préférait la proposition de Robert Parfait


L'actuel directeur financier du groupe Ho-Hio-Hen Distribution, gérait déjà la grande surface ces dernières années, à la demande du fondateur de la holding. Une expérience qui n'a pas laissé que de bons souvenirs aux salariés qui reprochent, pour certains, à leur (probable) futur patron sa mauvaise gestion, "qui a précipité", disent-ils encore, "la chute du groupe". 
Le personnel lui préférait Robert Parfait, "auteur de la meilleure offre", financièrement parlant.

Sauf que Charles Ho-Hio-Hen, patron du groupe éponyme, n'avait visiblement pas envie de céder son dernier grand centre au propriétaire des enseignes U. Il se dit même que tout a été fait pour favoriser la candidature d'Olivier Dallot.
 

Le Comité Interministériel de Restructuration Industrielle aura sans doute son mot à dire


Certains soupçonnent ainsi Charles Ho-Hio-Hen d'avoir laissé du temps à son directeur financier pour boucler son dossier de financement. Ce qui ne serait toujours pas fait, selon nos sources.

Du coup, comment se présenter comme le repreneur désigné de la grande surface de Schoelcher, si on ne dispose pas de toutes les garanties ? Le CIRI (Comité Interministériel de Restructuration Industrielle), qui accompagne le groupe depuis plusieurs mois, aura sans doute son mot à dire.

Mais ces éléments font déjà dire à certains qu'Olivier Dallot a bénéficié de faveurs auxquelles les autres prétendants n'ont pas eu droit. À commencer par Robert Parfait, à qui on aurait dit que son projet avait été rejeté par l'Autorité de la Concurrence, alors que le dossier continuait d'être examiné par la même autorité.

Le troisième candidat, le tandem Isabelle/Jean-Luc Ho-Hio-Hen, aurait été écarté sans que les intéressés aient été informés.

Un feuilleton que le personnel espère voir se terminer rapidement. Olivier Dallot doit lui détailler son projet dans les prochains jours.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live