martinique
info locale

Réforme des retraites : les syndicats de l'enseignement haussent le ton

social
Manifestation des enseignants
Les enseignants devant les lycées de Fort-de-France. ©François Marlin
En Martinique, selon la FSU, 87% des collèges et lycées de l'île étaient fermés aujourd'hui (lundi 27 janvier 2020). Dans un communiqué, une intersyndicale (CGTM, FSU, UNSA), refuse la réforme des retraites, et demande le départ immédiat du recteur d'académie et de son secrétaire général.
Ce lundi matin (27 janvier 2020), nombreux sont les parents qui se sont cassé le nez devant les grilles et les piquets de grève. Selon le syndicat FSU Martinique plus de 87% des collèges et lycées de l'île étaient fermés aujourd'hui ( lundi 27 janvier 2020). 34 collèges sur 43 étaient bloqués, tous les lycées étaient portes closes autant pour les lycées professionnels.

Fermeture d'établissements

Une mobilisation "interprofessionnelle" est annoncée pour ce mercredi 29 janvier 2020. Le rendez-vous est fixé à 8h30 à la maison des syndicats à Fort-de-France.

Le communiqué signé par la CGTM, la FSU et l'UNSA, veut "réaffirmer opposition totale de l'intersyndicale à la réforme des retraites telle que proposée par le gouvernement".
Dans le document il est même indiqué que les écoles primaires sont également rentré dans le mouvement. 
Un texte qui enfonce le clou pour ce qui est du départ du Recteur de l'Académie Martinique. L'intersyndicale y réitère clairement sa demande de remplacement de Pascal Jan. 
Mobilisation syndicale
©Syndicats enseignement

La réponse du Recteur

 

Le Recteur de l'académie Martinique répond dans un communiqué. Dans ce texte, il demande expressément que soient libérés les accès aux établissements scolaires aujourd'hui bloqués. Il en profite pour mettre les points sur les "i" concernant les accusations dont lui et certains de ses collaborateurs font l'objet. 

"L’académie de Martinique et le rectorat entreprennent depuis 2019 une profonde restructuration de fonctionnement avec pour objectif un meilleur service rendu à l’usager. Ces travaux ont fait l’objet d’une démarche collaborative. Un grand nombre de ces changements concernent la santé et le bien-être au travail des personnels :

Les visites de contrôle de santé au travail font l’objet, depuis 2 ans, d’un plan de rattrapage avec l‘appui d’un opérateur spécialisé ;
Un médecin expert a été recruté en 2019 pour permettre de régler les dossiers en attente, certains cas remontant à plus de 10 ans ;
Une enquête sur les risques psychosociaux a été effectuée pour la première fois en 2019 et a fait l’objet d’une présentation aux organisations syndicales en CHSCT (comité d’hygiène et de sécurité et des conditions de travail), académique fin 2019 et débouchera sur un plan d’actions dès 2020 ;
L’académie est l’une des seules de France à avoir recruté une psychologue clinicienne dédiée à l’accompagnement des personnels dans le cadre de la mise en place de la gestion des ressources humaines (GRH) de proximité. Celle-ci a pris ses fonctions depuis la rentrée scolaire 2019.

Enfin, l’académie déploie depuis novembre 2019 un dispositif de GRH  (gestion des ressources humaines) de proximité mobilisant six personnels volontaires et en cours de formation".

 

Publicité