publicité

Renaud Gaudeul est le nouveau Procureur de la République

Depuis le 1er janvier, Renaud Gaudeul est le nouveau Procureur de la République. Il succède à Éric Corbaux, nommé dans l’Hexagone. Le magistrat organisait une conférence de presse, ce vendredi (6 janvier).

Renaud Gaudeul a déjà connu les Antilles. Entre 2004 et 2008, il était en poste à Basse-Terre (Guadeloupe). © LAV
© LAV Renaud Gaudeul a déjà connu les Antilles. Entre 2004 et 2008, il était en poste à Basse-Terre (Guadeloupe).
  • Par Laurie-Anne Virassamy
  • Publié le
Devant les médias, Renaud Gaudeul prévient. Il ne fera pas de discours de politique pénale. "Je suis venu pour que l’on fasse connaissance", explique-t-il. Il est arrivé en Martinique depuis une quinzaine de jours.

Renaud Gaudeul a 45 ans. Après des études de droit à Paris II, il travaille dans un cabinet d'avocats à Chicago, aux États-Unis. L'année suivante, il passe le concours de la magistrature. Son premier poste est au Havre, en tant que Substitut du procureur pendant quatre ans (2000-2004), puis à Basse-Terre en Guadeloupe (2004-2008). Il fait un court passage à Bernay, dans l'Eure. Mais en tant que Procureur de la République, il restera six ans à Coutances, dans la Manche, entre 2010 et 2016.

(Re)voir le reportage de Sangha Fagour et Fabienne Léonce : 
Renaud Gaudeul, nouveau Procureur de la République

Mener une politique de prévention

Avec cette affectation en Martinique, Renaud Gaudeul est de retour aux Antilles dans une île qu’il ne connaît pas. Pendant ses premiers jours, il rencontrera les autorités politiques de l'île ainsi que les forces de l’ordre. Avec eux, il devrait évoquer "la diversification de la réponse pénale". "Nous sommes là pour réprimer la délinquance", assène-t-il. "Mais la répression ne suffira pas. [...] Il faut une politique de prévention, notamment auprès des plus jeunes".

L'audience d'installation du nouveau procureur aura lieu le 23 janvier prochain. Renaud Gaudeul prend ses fonctions dans une île qui connaît beaucoup d'actes de violence. Selon le Figaro, la Martinique est le cinquième département le plus violent de France.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play