Réparation pour la famille de Georges Floyd : 27 millions de dollars de dommages et intérêts...à la une de la presse nationale

faits divers
Georges Floyd / racisme / USA
Manifestation de rue aux Etats-Unis à la mémoire de Georges Floyd décédé le 25 mai 2020 (image d'illustration) ©Kerem Yucel / AFP / DR

La famille de Georges Floyd, mort asphyxié sous le genou d'un policier blanc, touchera 27 millions de dollars de dommages et intérêts versés par la ville de Minneapolis (aux USA), où s’est déroulé le drame en mai 2020. L’information a fait la une de toute la presse nationale en ligne.

A la suite d’un accord à l’amiable, la ville de Minneapolis aux États-Unis, a décidé vendredi 12 mars 2021 de verser 27 millions de dollars de dommages et intérêts à la famille de Georges Floyd. Cet afro-américain de 46 ans est décédé le 25 mai 2020 par asphyxie sous le genou d’un policier blanc, qui l’a maintenu ainsi au sol durant plusieurs minutes lors d’une interpellation brutale. 

Vent de colère

 

Cette mort filmée par une passante et diffusée sur les réseaux sociaux, avait fait le tour du monde et suscité un vent de colère international contre le racisme et les violences de certains policiers.

La réparation financière en faveur de la famille intervient au lendemain du début du procès de l’auteur des faits (le 9 mars 2021). Derek Chauvin est poursuivi pour meurtre et homicide involontaire.

Revue de presse nationale en ligne

 

Comme dans d'autres pays, l’information est à la une de toute la presse nationale sur internet, depuis samedi 13 mars 2021.  

Sa mort a provoqué un mouvement de colère inédit depuis les années 1960 aux États contre le racisme et les violences policières, qui s’est propagé dans le monde entier, avec des manifestations aux cris de "Black lives matter" ("les vies des noires comptent").

(lemonde.fr)

"La mort horrible de Georges Floyd, vue par des millions de gens dans le monde, a libéré une demande profonde pour la justice et le changement" a déclaré l’un des avocats.

(courrierinternational.com)

"Au milieu d’une perte et d’une peine incommensurables, nous avons une occasion qui n’arrive qu’une fois par génération de vraiment faire les changements que les responsables politiques, les militants et les habitants n’ont pas réussi à faire depuis trop longtemps" a affirmé le maire démocrate de Minneapolis, Jacob Frey.

(la-croix.com)

Les avocats ont également salué la décision de la mairie de Minneapolis de transformer sa police pour créer un "nouveau modèle" de sécurité publique. 

(lefigaro.fr)

Durant les six mois qui ont suivi le calvaire de Georges Floyd, malgré les engagements de réformes policières promis par 16 État, 130 noirs sont morts aux États durant leur interpellation.

(libération.fr)

Une partie de la somme sera dévolue à l’aménagement du quartier où Georges Floyd est mort, devenu le point de ralliement des manifestations en sa mémoire.

(huffingtonpost.fr)

"Suivons l’exemple de Georges Floyd et soyons pacifiques en demandant justice" a dit Ben Crump (l’un des avocats de la famille).  

(lepoint.fr)

"Notre famille a subi une perte irremplaçable (…).

Bien que nous ne retrouverons jamais notre bien-aimé Georges, nous continuerons à travailler sans relâche pour faire de ce monde un endroit meilleur et plus sûr pour tous". (Bridgett Floyd - sœur de Georges Floyd).

(leparisien.fr)

 

Les trois autres agents présents au moment de l’arrestation de Georges Floyd doivent être jugés plus tard.