publicité

La réserve communale du Lamentin se prépare pour être efficace lors de catastrophe

La réserve communale de sécurité civile du Lamentin fait appel aux bénévoles. La ville est l'une des premières de Martinique à organiser ce réseau citoyen. La réserve vient en appui des professionnels de secours lors de catastrophes naturelles ou industrielles.

La ville du Lamentin compte 70 réservistes, mais c'est encore trop peu, il en faudrait 700. © Marc Balssa
© Marc Balssa La ville du Lamentin compte 70 réservistes, mais c'est encore trop peu, il en faudrait 700.
  • Delphine Bez - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le
Le Lamentin représente 40 000 habitants, 62 km2 de superficie et 10 quartiers. Un territoire très vaste en cas de catastrophe naturelle. 

Ainsi, la ville tente de recruter des réservistes de sécurité civile. Il s'agit de bénévoles qui servent de relais sur le terrain auprès des autorités lorsque les populations sont en détresse. Ils sont formés pour assurer la logistique dans leur quartier avant l'arrivée des secours. 

La ville du Lamentin, l'une des premières de Martinique à organiser ce réseau citoyen, compte 70 réservistes. Il en faudrait 700, au moins 10 par quartier. 

Les volontaires avaient rendez-vous au foyer rural de Palmiste vendredi 24 août. 

(Re)voir le reportage avec des images de Marc Balssa. 
Reportage réserve communale de sécurité civile du Lamentin

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play