Retour en terre martiniquaise pour les étudiants bloqués au Canada

éducation
Etudiants Martiniquais
Les 92 étudiants sont sur le sol martiniquais en juin 2020. ©Brigitte Brault
Ils étaient attendus avec impatience. Les 92 étudiants martiniquais ont atterri peu après 21 heures à l'aéroport Aimé Césaire après six heures de vol entre le Canada, la Guadeloupe et la Martinique. Un voyage qui a débuté ce samedi 6 juin 2020 à Montréal au Canada.
C'est le soulagement pour les étudiants de Martinique qui sont rentrés chez eux après une longue attente de deux mois. Les jeunes ont été confrontés à des situations de précarité : pas d’argent, sans emploi, sans soutien psychologique, obligés de rendre leurs logements, isolés et surtout loin de leurs familles.

Après un vol en direction de la Guadeloupe, c'est dans deux ATR (Avion de Transport Régional) que les 92 jeunes sont arrivés à l'aéroport Aimé Césaire peu après  21 heures ce samedi 6 juin 2020.
Arrivée des étudiants martiniquais sur le tarmac de l'aéroport Aimé Césaire (samedi 6 juin 2020)
Arrivée des étudiants martiniquais sur le tarmac de l'aéroport Aimé Césaire samedi 6 juin vers 21 h 45. ©Christophe Arnerin


Ils ont été pris en charge par les équipes de l'ARS Martinique et de l'unité SOS KRIS, dans le cadre du protocole de lutte contre la pandémie du covid-19.
Coronavirus
Les étudiants ont été soumis aux différents tests à leur arrivée à l'aéroport Aimé Césaire ©B. Brault
Les parents ont gagné leur bataille. Faire revenir leurs enfants du Canada. Regroupés au sein d'un collectif, ils ont tenté tous les recours possibles, une lettre ouverte aux différentes autorités : les préfets de la Martinique et de la Guadeloupe, la ministre des Outre-Mer et le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

Alertée par la situation des étudiants antillais bloqués au Canada, la Région Guadeloupe, en partenariat avec les collectivités territoriales de la Martinique, de Saint-Martin et de Saint- Barthélémy, a affrété un avion d’Air Caraïbes pour les rapatrier.
Into the of Air Caraïbe
©Région Guadeloupe
C'est la fin d'un long périple pour ces jeunes. C'était aussi le cadeau de la fête des mères avec quelques heures d'avance pour les mamans qui ont retrouvé leurs enfants après des mois d'attente.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live