martinique
info locale

Retraites : les infirmiers libéraux de Martinique sont eux aussi dans la rue

social
Grève des infirmiers
Grève des infirmiers en Martinique contre la réforme des retraites. ©Cap Facebook / URPS IDEL Martinique
Les infirmiers se mobilisent à leur tour contre le projet de réforme des retraites. Ces professionnels libéraux refusent notamment que leurs cotisations passent de 14 à 28% de leur chiffre d’affaire.
Les professionnels libéraux restent opposés au projet de réforme contre les retraites amorcé par le gouvernement. Après les avocats, ce sont les infirmiers (et métiers associés) qui se mobilisent en Martinique lundi 20 janvier 2020.
Objectif : exposer leur situation et leurs revendications dans une plate-forme comportant une dizaine de points.
 

Principales attentes des blouses blanches


Refus de l’augmentation de leurs cotisations de 14 à 28% / prélèvement de ces cotisations en fonction des bénéfices et non du chiffre d’affaire / révision de leurs pensions à  la hausse / suppression du forfait BSI (Bilan de Soins Infirmiers) / réduction du délai de carence (actuellement de 90 jours) afin de bénéficier plus rapidement des indemnités maladie / non prélèvement de charges et de cotisation lors des congés maternité / révision des clauses de la cessation d’activité / prise en compte de la pénibilité du métier / prise en charge des maladies professionnelles. 
Infirmiers en grève
Infirmiers en grève en Martinique. ©Cap Facebook / URPS IDEL Martinique

Colère dans la rue 


Des perturbations sont à prévoir à l’Étang Zabricot, à l’ARS (l’Agence Régionale de Santé) et à la CGSS (Caisse Générale de Sécurité Sociale) à l’occasion de la mobilisation de ces professionnels de santé en colère, avec probablement la participation de leurs collègues affiliés à la CARPIMKO (Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers, Masseurs, Kinésithérapeutes, Orthophonistes, Orthoptistes, Pédicures-Podologues).

Dès 5h du matin ils devraient se manifester, avec comme mot d’ordre :"Unissons-nous face à l’injustice. Syndiqués et non-syndiqués, participons à l’élaboration d’une meilleure santé dans notre pays. Ensemble, nous serons plus fort".

Les infirmiers libéraux de Guadeloupe sont eux aussi mobilisés.
Publicité