martinique
info locale

Rien ne va plus à la Chambre de Métiers : c'est la guerre entre le président et son vice-président

chambre consulaire
AG de la Chambre des Métiers
Assemblée Générale de la Chambre des métiers du lundi 1er juillet 2019 ©Chambre des Métiers
Hier (lundi 1er juillet 2019) l'Assemblée Générale de la Chambre de Métiers s'est transformée en ring. Hervé Étilé et Henri Salomon, respectivement 1er vice-président et président de la Chambre ont réglé leurs comptes.
Hervé Étilé, reste 1er vice-président de la Chambre de métiers ! Pourtant hier soir (lundi 1er juillet 2019) une motion de défiance a été votée par le bureau, lors de l’assemblée générale de l’organisation, au siège de Tartenson à Fort-de-France.
Une façon de mettre la pression sur l’élu, après un premier courrier envoyé il y a plus d’un mois dans lequel le bureau l’invitait à présenter sa démission, à cause de prises de position trop politiques.

Avant cela, membres de la majorité et opposants se sont échangé quelques mots aigres-doux. Hervé Étilé a, à nouveau, accusé Henri Salomon de favoriser le GAM, le Groupement des Artisans d’Art, au détriment des autres organisations professionnelles composant la Chambre, en usant de méthodes à la limite du légal, selon lui. Ainsi, il annonce se mettre en retrait sans pour autant démissionner comme demandé.

Hervé Etilé

La démarche d'Hervé Étilé n’émeut pas plus que cela Henri Salomon. C’est, selon le président de la Chambre, l’œuvre d’un groupuscule prêt à tout pour se faire remarquer.

Henri Salomon

Henri Salomon qui a annoncé sa candidature aux prochaines élections consulaires en 2021. Reste à savoir comment tout ce petit monde va pouvoir continuer à travailler ensemble. Car Hervé Étilé l’a dit : il ne démissionnera pas, en tout cas, pas tout de suite. Même le Préfet ne peut rien faire. Les charges pesant sur le professionnel du BTP ne sont, en effet, pas suffisantes…
 
Publicité