Routes coupées suite aux intempéries : les difficultés des planteurs de bananes en Martinique

transports
Sainte-Marie : route affaissée
Sainte-Marie : route affaissée entre les quartiers Bezaudin et Reculée. ©RS
Les dégâts provoqués par les intempéries sur les routes de la Martinique provoquent un ralentissement de l'économie. Le transport des bananes prend plus de temps et cela impacte notamment les factures de carburant. 
Les dégats sur les routes entre le Marigot et Sainte-Marie suite aux intempéries, contraignent les conducteurs à faire de longs détours pour rallier le centre de la Martinique. 

Et pour certains transporteurs les déviations sont impossibles. De même que la route de la Trace, est interdite aux poids lourds à la Médaille.
Pour ceux qui emmènent la banane sur le port,  le détour par la côte caraïbe va entraîner des surcoûts mais les planteurs n'ont pas le choix. 


(Re)voir le reportage de Delphine Bez et de Guillaume Bacoul
suite intempéries, difficultés pour les bananiers
Les Outre-mer en continu
Accéder au live