Confinement: une opération de solidarité met à contribution l'ensemble de la filière viande à Saint-Joseph

découverte
Saint-Joseph :vente de viandes
José Butin et Patrick Péroumal à l'origine de cette opération " bien Manger" ©D. B
Deux professionnels de la filière viande, José Butin et Patrick Péroumal, et des éleveurs, terminent ce samedi 11 avril 2020 leur opération solidarité envers les consommateurs. Pendant trois jours au  quartier "Derrière bois" à Saint-Joseph, ils ont vendu de la viande de porc, de boeuf et de cabri.
Après deux jours de vente, l'engouement pour les produits frais des agriculteurs et éleveurs ne pâtit ni du confinement, ni de l'épidémie de coronavirus. "Je n'ai jamais eu autant de monde" constate Patrick Péroumal. "Certains nous proposent leur soutien. C'est un effet rassurant pendant cette crise" précise José Butin. 
 

Pandémie et confinement changent les habitudes des consommateurs 


José Butin et Patrick Péroumal, deux éleveurs qui ont lancé cette opération jeudi dernier (9 avril 2020) avec  l‘association A.I.D.A (Association d’insertions, de développement d’activités).
Viande
©D. B
L'objectif a largement été atteint. Il s'agissait de ravitailler la population en viandes  de boeuf, de porc, de cabri mais également de pâté en pot (boeuf ou mouton).
 
Les organisateurs avaient en priorité ciblé la population des environs de Saint-Joseph. Mais en fin de compte, les acheteurs sont venus de toute la Martinique. 

Les deux initiateurs ont joué la carte de la solidarité, grâce aux efforts conjugués des petits éleveurs de la commune et des environs. "Nous avons pris des mesures en découvrant le nombre de clients qui sont venus  pendant ces deux jours". explique Patrick Péroumal.

Visiblement, le confinement fait décoller la vente directe, la consommation locale, et les petits producteurs.
 
Information pratique
L'opération "bien manger" se termine ce samedi à 14 heures à Saint-Joseph au quartier "Derrière bois".
Les Outre-mer en continu
Accéder au live