Grâce au recul de la pandémie, la vie culturelle reprend à Saint-Pierre (Martinique)

exposition saint-pierre (martinique)
Exposition à Saint-Pierre
Au centre Max Treffre, photographe amateur et à côté de lui Carole Buttin, artiste peintre (masque blanc). ©Martinique la 1ère
Avec le retour progressif de la liberté après la 4e vague de coronavirus, Saint-Pierre est l'une des premières villes à accueillir une exposition. Le lieu est un bar aménagé pour recevoir les oeuvres de l'artiste peintre Carole Gutin et du photographe Max Treffre.

À Saint-Pierre l'animation reprend et la vie culturelle aussi, en particulier dans une maison du centre-ville où deux artistes qui se connaissent bien ont pris leur quartier pour deux mois.

Carole Buttin est artiste peintre depuis plus de quinze ans. C'est une spécaliste du nu. Pour sa part, Max Treffre est photographe amateur. Il expose pour la première fois ses clichés pris la nuit.

Les deux artistes ont beaucoup travaillé pendant la crise sanitaire. Un temps visiblement propice à la création et au désir de retrouver le public.

"J'étais un peu pressée de montrer tout ce que j'avais fait", déclare Carole Buttin. "Je me mets face au public (...) C'est une prise de risque. Je me mets à nu", dit avec un brin d'anxiété Max Treffre.

(Re)voir le reportage de Delphine Bez et Jean-Marc Kennenga. 

La vie culturelle reprend à Saint-Pierre grâce à la baisse de la pandémie sur le territoire ©Martinique la 1ère