Le passage pour piétons en 3D expérimenté à Saint-Pierre en Martinique

sécurité saint-pierre (martinique)
Passage piétons 3D
Expérimentation d'un passage pour piétons en 3D à Saint-Pierre ©Préfecture de Martinique
Cette expérimentation est un effet visuel de signalisation qui consiste à marquer le passage pour piétons à l’aide de plusieurs couleurs et avec des figures géométriques générant un effet de relief. Ce dispositif vise à optimiser davantage la sécurité des usagers qui traversent la chaussée. 
Ce dispositif tridimensionnel (déjà expérimenté dans plusieurs villes de l’hexagone) est sensé améliorer la perception des automobilistes en les incitant à être plus vigilents à l’approche d’un passage pour piétons, afin d’optimiser la sécurité de ces derniers. Le PP3D (Passage Piéton 3D) est une des actions de protection des usagers à pied, annoncées par la mesure 9* du Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR) du 9 janvier 2018.
Passage 3D Saint-Pierre
Automobiliste face au passage 3D de Saint-Pierre ©Préfecture de Martinique
En 2017 par exemple, 138 personnes ont été tuées sur un passage piétons en France, dont la moitié a plus de 65 ans. Selon l’arrêté du 12 décembre 2018 relatif à la modification de la signalisation routière, les collectivités locales qui le souhaitent, ont la possibilité désormais de réaménager les abords d’un passage piétons, en installant une zone tampon entre les véhicules et les personnes qui traversent à pied.
Schéma du passage 3D
Schéma explicatif du passage 3D ©Ministère de l'intérieur
Positionné entre 2 et 5 mètres en amont des passages piétons, cet espace est matérialisé par une "ligne d’effet", un marquage au sol représentant des traits discontinus, identique à celui qui est déjà posé en amont de certains feux de signalisation et passages piétons protégés. C’est devant cette ligne que les véhicules doivent impérativement s’arrêter pour laisser traverser les piétons.
Piétons
Feux pour piétons ©Pixabay
Saint-Pierre est la première ville de Martinique à expérimenter ce dispositif.
* MESURE N°9 / Objectif : Protéger les piétons.
En 2016, on déplore 559 décès de piétons en France, soit une hausse de 19% par rapport à 2015. Cela correspond à 91 décès en plus. L’augmentation la plus forte touche les piétons de plus de 75 ans, les jeunes piétons de 18-24 ans et les enfants piétons de moins de 14 ans. Cette augmentation de la mortalité des piétons et le vieillissement programmé de la population française imposent des mesures fortes. Cela comprend une adaptation des infrastructures routières et une augmentation des sanctions pour ceux qui ne respectent pas ces usagers vulnérables.
(Source : gouvernement.fr)