L’ex député-maire de Sainte-Luce, Jean Maran, est mort à 101 ans

politique sainte-luce
Jean Maran 2
Jean Maran, centenaire (le 8 mai 2020) ©Famile Maran

Jean Maran a poussé son dernier souffle ce samedi 8 mai 2021, le jour de ses 101 ans. Ce professeur de Français, grande figure de la droite Martiniquaise, a notamment été maire de Sainte-Luce de 1965 à 1990 et député de 1986 à 1988.

Né le 8 mai 1920 à Rivière-Pilote, la famille de Jean Maran s’apprêtait à fêter ce samedi 8 mai 2021, les 101 ans de leur patriarche. Mais le destin en a décidé autrement. Jean Maran s’est éteint en fin de matinée, à son domicile à Fort-de-France.

Mon père a attendu son 101e anniversaire pour s’en aller. Depuis une semaine à peu près je le voyais de plus en plus diminué (…).

 

SOS médecin nous avait déjà prévenu ces derniers jours que son cœur était très fatigué, avec 9.6 de tension. Il s’est éteint tranquillement vers 11h ce samedi matin chez lui.

(Jean-Marcel Maran - ex conseiller régional, fils de Jean Maran)

 

Maire, conseiller général et député   

 

Jean Maran, ancien professeur de français, qui a célébré en 2020 son centenaire, était une grande figure de la droite martiniquaise. Il a été membre de l’UDF (l'Union pour la Démocratie Française).

L'homme politique a été le maire de la ville de Sainte-Luce du 21 mars 1965 au 1er juillet 1990, conseiller général de 1964 à 1994, conseiller régional de 1983 à 1985 et député de la Martinique du 16 mars 1986 au 14 mai 1988 en fin de législature. Il fut aussi président de la communauté d’agglomération SIVOM SUD et de l'association des maires de Martinique de 1977 à 1990.

Il a fait entrer Sainte-Luce dans l’ère moderne.

(Nicaise Monrose - actuel maire de Sainte-Luce)

 

Jean Maran laisse derrière lui plus d’un siècle d’histoire, 7 enfants et 4 petits enfants.