publicité

Les odeurs nauséabondes et les remontées de matières fécales persistent à Sainte-Luce

Les services assainissement de l'Espace Sud sont à pied d'œuvre ce mercredi (27 juin) à Sainte-Luce. Les techniciens tentent de désengorger les canalisations après de nouvelles remontées de matières fécales observées hier soir dans la rue principale du bourg. Un problème qui semble récurrent.

Une entreprise spécialisée a été dépêchée sur place pour procéder au dégorgement des canalisations. © Christine Cupit
© Christine Cupit Une entreprise spécialisée a été dépêchée sur place pour procéder au dégorgement des canalisations.
  • Christine Cupit - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le , mis à jour le
Les clients assidus ne se sont pas laissés démonter, malgré les odeurs pestilentielles tenaces, ils tiennent à suivre le match Mexique-Suède depuis leur bar habituel situé juste en face de la place de l'hôtel de ville. Un lieu où la municipalité a installé un écran géant pour la retransmission de la coupe du monde.
Un écran géant est installée sur la place de l'hôtel de ville. © Mairie de Sainte-Luce
© Mairie de Sainte-Luce Un écran géant est installée sur la place de l'hôtel de ville.
Mais le plaisir de suivre la compétition entre amis et autour d'un verre n'y change rien, certains se disent tout de même incommodés par les remontées de matières fécales suite au débordement des égouts mardi soir (26 juin). Mais également des odeurs nauséabondes dans le bourg depuis le week-end dernier.
 

Depuis plusieurs mois


Un phénomène désormais récurrent à la rue Schœlcher, route principale du bourg, et parfois au niveau du front de mer. "Le problème n'est pas résolu. C'est l'espace sud qui est responsable du réseau et ils ne font rien. On a envoyé des mises en demeure à plusieurs reprises, mais le problème est toujours présent, réel avec des odeurs insupportables dans le bourg", affirme Joseph Salomon, adjoint au maire de Sainte-Luce responsable de la sécurité, du service technique et de la pêche.

Les équipes techniques de l'espace Sud ont réagi après ce nouvel incident. Une entreprise spécialisée était à pied d'œuvre dès mercredi matin (27 juin) pour procéder au dégorgement des canalisations après l'incident de la veille.
Mais selon l'adjoint au maire, "ces réparations ne sont que du rafistolage". Pire, il est inquiet quant au raccordement prévu de la ville de Rivière-Pilote. 

Interview de Joseph Salomon

Ddjoint au maire de Sainte-Luce responsable de la sécurité, du service technique et de la pêche
Dans cette commune touristique du sud, cette situation qui dure depuis plusieurs mois maintenant a de sérieuses conséquences sur l'économie et la vie locale. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play