publicité

Sainte-Marie : le candidat Saint-Yves Rangom est-il victime d'une cabale ?

Saint-Yves Rangom, déclaré non éligible par la sous-préfecture de Trinité, pour l'élection municipale du 26 novembre prochain à Sainte-Marie. Le candidat a déposé un recours au tribunal administratif de Fort-de-France. Trois listes devraient être validées pour les élections du 26 novembre.

Saint-Yves Rangom, candidat à la mairie de Sainte-Marie © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Saint-Yves Rangom, candidat à la mairie de Sainte-Marie
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
Les candidatures à la mairie de Sainte-Marie sont closes ce jeudi 9 novembre à 18 heures à la sous-préfecture de Trinité. Trois listes devraient se présenter devant les électeurs le 26 novembre pour le premier tour de cette élection municipale et communautaire.

La première liste a été déposée par Bruno-Nestor Azerot puis celle de Jean-Frantz Cauver. Le candidat Saint-Yves Rangom, a été déclaré non-éligible par la sous-préfecture mais sa liste sera tout de même présente avec Louis -Philippe Birba à sa tête.

Saont-Yves Rangom a déposé un recours devant le tribunal administratif de Fort-de-France car il se dit victime d'une histoire rocambolesque, depuis "qu'il a disparu" des listes des contribuables à Sainte-marie en moins de 24 heures.

Le reportage d'Edouard Estripault et André Quion-Quion 

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play