La santé publique, priorité absolue des jeunes militants politiques

politique
face à la 1ère
Jérémie Ferdinand, Johann Gaudoux, Alick Marveaux et Jiovanny William étaient invités de Face à la 1ère. ©Martinique La 1ère
Les invités de l’émission politique hebdomadaire, "Face à la 1ère", ce dimanche 21 janvier, étaient quatre jeunes acteurs de notre scène politique. À tour de rôle, Jérémie Ferdinand, Johann Gaudoux, Alick Marveaux et Jiovanny William se sont livrés à un débat soutenu autour de Jean-Marc Party.
Dans la trentaine naissante ou approchante, les quatre militants invités à débattre dans le cadre de "Face à la 1ère" ont participé à un riche tour de table sur l’actualité politique. Ayant participé en tant que candidats ou membres des équipes de campagne aux élections Présidentielle et législatives, ils ont connu des fortunes diverses.

Ils avaient été invités lors d’un premier débat, le 27 juin dernier. Rendez-vous avait alors été pris pour une seconde rencontre six mois plus tard. Cette fois, il a été question du scandale du chlordécone ou encore du bilan des deux premières années de la Collectivité Territoriale de Martinique. Ils ont également donné leur point de vue quant au dossier qui leur semble à l’orée de cette nouvelle année.

Pour Johann Gaudoux, président du Cercle démocratique martiniquais (CDM), conseiller municipal au Lamentin, il s’agit de la santé publique et de l’état de notre centre hospitalier universitaire.

Face à la 1ère Johann Gaudoux

Alick Marveaux, membre du Rassemblement démocratique pour la Martinique (RDM), candidat suppléant de Marie-France Toul aux élections législatives à Fort-de-France, est concerné avant tout par l’écologie. Ce qui semble naturel pour ce juriste spécialisé dans le droit de l’environnement.

Face à la 1ère Alick Marveaux

Jiovanny William, suppléant de la députée EPMN Josette Manin, conseiller municipal du Robert et conseiller communautaire de Cap Nord, sera particulièrement attentif aux questions de la santé, lui aussi.

Face à la 1ère Jiovanny William

Jérémie Ferdinand, militant de Nou pèp-la et de l’Assaupamar, implanté à Sainte-Anne, sera mobilisé en priorité sur les dossiers relevant de l’écologie politique.

Face à la 1ère Jérémie Ferdinand

À les entendre, nul doute que ces quatre jeunes hommes participeront aux prochaines échéances électorales et aux débats politiques. Ils se retrouveront certainement à l’occasion des élections municipales de mars 2020 et du renouvellement de l’Assemblée de Martinique, en mars 2021.

"Face à la 1ère" est un programme diffusé en direct sur notre site internet le vendredi à 14 heures (heure de Martinique) puis en différé sur notre antenne radio le dimanche à 12 heures. Il est également disponible en podcast.