Scène de violence aux abords du palais de justice de Fort-de-France

violence
Incendie devant le palais
Incendie devant le palais de justice de Fort-de-France. ©FEM

Aux jets d'engins incendiaires et de pierres des manifestants, les forces de l'ordre répliquent par des jets de gaz lacrymogène ce soir (25 mars 2021) autour du palais de justice.

Les esprits s'échauffent depuis le début de la soirée (jeudi 25 mars 2021) aux abords du palais de justice, sur le boulevard du Général de Gaulle à Fort-de-France.

Parmi les manifestants qui soutiennent depuis le début de la journée leurs camarades jugés depuis hier dans le cadre du saccage d'une boutique d'une distillerie à Macouba, certains lancent des engins incendiaires sur les grilles du palais de justice.

À l'aide de palettes de bois, le feu prend rapidement des proportions importantes sous les yeux hagards, notamment des journalistes qui couvrent ce procès à risque.

La situation s'aggrave. Non seulement le feu est aux portes du palais de justice mais aussi une de nos voitures de reportage est incendiée. "Il s'agit indiscutablement d'un acte volontaire puisque nous avons vu l'individu y jeter un cocktail Molotov", confirme la police. 

Voiture incendiée
Une des voitures de reportage de Martinique la 1ère incendié. ©JPH.L

Les forces de l'ordre se déploient autour du palais en tentant d'encercler ceux qui lancent des projectiles sur l'édifice. La manoeuvre vise à repousser les manifestants vers le quartier des Terres Sainville pour permettre aux pompiers d'éteindre l'incendie devant le palais de justice.

Les pompiers devant le palais de justice

Voyez cette autre scène filmée par l'un de nos reporters.

Scène de heurts à FdeF

Aux environs de 22h 45, la tension retombe. Le boulevard de Gaulle aux abords du palais, est totalement cadenassé par les gendarmes mobiles. Les policiers de la CDI (Compagnie Départementale d'Intervention), patrouillent dans les artères des Terres Sainville.