Seconde nuit d’affrontements en Martinique entre bandes incontrôlées et forces de l’ordre : incendie et voitures brulées aux Terres-Sainville

violence
Terre-Sainville / affrontements / violence / incendie
Voiture brulée sur l'avenue Jean Jaurès aux Terres Sainville et intervention de blindés de la gendarmerie, suite à un impressionnant incendie dans une maison en bois (juillet 2021). ©RS / Guy Etienne
C’est dans ce quartier populaire de Fort-de-France que se sont déplacés les affrontements entre forces de l’ordre et bandes mobiles, avec une majorité de jeunes d’après des témoins. Vers minuit et demie, une maison s'est embrasée sur l’avenue Jean Jaurès, où plusieurs voitures ont été brulées.

Dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19 juillet 2021, les forces de l’ordre ont eu fort à faire pour repousser des bandes incontrôlées au début du couvre-feu instauré à 21h. Repliées aux Terres-Sainville en milieu de soirée, c’est la voie principale du quartier, l'Avenue Jean Jaurès, qui a été le théâtre de nouveaux affrontements pour la seconde nuit consécutive, après le centre-ville la veille.

Forces de l'ordre / Terres-Sainville / Fort-de-France
Forces de l'ordre déployées à l'une des entrées du quartier des Terres-Sainville, sur le boulevard Général De-Gaulle à Fort-de-France (juillet 2021) ©Guy Etienne

Au préalable, quelques bâtiments publics tels que le palais de justice et la préfecture ont été sécurisés. Du coup, plusieurs lanceurs de projectiles (dont des mortiers d’artifice), toujours prêts à en découdre visiblement avec les forces mobiles, ont décidé d’incendier sur leur passage, au moins 3 voitures dont un VHU. 

Ce sont les flammes de ce Véhicule Hors d'Usage qui se seraient propagées jusqu’à une maison d’habitation en bois, située à côté du brasier.

Hélicoptère / incendie / Terres-Sainville
Incendie et panaches de fumée aux Terres-Sainville en pleine nuit, sous le projecteur d'un hélicoptère de la gendarmerie (juillet 2021). ©Guy Etienne

Pendant ce temps, les forces de sécurité utilisaient des grenades assourdissantes à effet de souffle pour tenter de disperser les fauteurs de troubles. Un hélicoptère de la gendarmerie nationale est venu renforcer le dispositif, à l’aide d’un puissant projecteur balayant ainsi tout le quartier durant plus d’une heure, le temps de maitriser l’incendie.

Des blindés à roues ont également été déployés par les militaires au sol, afin d’évacuer les voitures en feu, pour éviter de nouveaux foyers sur le boulevard.

Pompiers Terres-Sainville / blindés / gendarmes
Les gyrophares des voitures de pompiers en train de se positionner sur le lieu des incendies (voitures et maisons) aux Terres-Sainville, protégés par les forces de l'ordre et leurs blindés (juillet 2021). ©RS

Les pompiers, encadrés par les militaires, ont pu ensuite venir à bout du sinistre, sous le regard inquiet de nombreux riverains derrière leurs fenêtres, abasourdis par ces scènes de violence et le feu impressionnant.

Réaction d’une habitante des Terres-Sainville, qui a dû au préalable mettre sa voiture à l’abri, comme d’autres voisins. 

On est en plein cœur de l’action... Nous n’avions pas besoin de cela à TSV !

 

Le calme est revenu progressivement à partir de 2 heures du matin, à la suite d’une longue coupure d’électricité dans le quartier, mais les forces de l’ordre sont restées vigilantes dans le périmètre jusqu’à très tard.

Selon d’autres témoignages, pas de victime à déplorer durant cette nuit très agitée, mais plusieurs personnes incommodées par l’épaisse fumée, ont été prises en charges sur place par les hommes du feu.