publicité

Une sécurité hors norme pour le procès de Kévin Doure, "le Pablo Escobar français"

Un procès sous haute surveillance s’ouvre ce lundi matin (28 mai) au palais de justice de Fort-de-France. Sur le banc des accusés, Kevin Doure et neuf autres prévenus. Un impressionnant dispositif de sécurité a été déployé pour les 15 jours que durera ce procès.

Un important dispositif de sécurité a été déployé pour le procès de Kévin Doure. © Alain Livori
© Alain Livori Un important dispositif de sécurité a été déployé pour le procès de Kévin Doure.
  • Alain Livori
  • Publié le , mis à jour le
Une sécurité hors norme pour un procès hors du commun. Cinq fourgons de police, quarante policiers de la compagnie d’intervention, six membres du groupe d’intervention de la police nationale (gipn) venue de la Guadeloupe assurent la sécurité au sein du palais de justice de Fort-de-France. 



"Le Pablo Escobar français"


Sur le banc des accusés, Kevin Doure considéré comme le patron d’un réseau de trafic de cocaïne ainsi que neuf complices présumés. 
Des hommes armés sont placés partout dans le palais de justice. © Alain Livori
© Alain Livori Des hommes armés sont placés partout dans le palais de justice.
Pour l’occasion, le lieu est transformé en un véritable bunker. Des hommes armés en tenue et cagoulé ou en civile sont placés dans les étages, dans les sous-sols du tribunal ou encore dans la salle d’audience. 



Une démonstration de force pour dissuader toutes tentatives d’évasion par un commando, mais aussi pour rassurer le public. 

Ce procès sous haute surveillance devrait durer 15 jours. 



(Re)voir le reportage avec des images de François Marlin. 
securite proces

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play