publicité

Séisme : le pôle emploi se prépare

Cette semaine se tient l'important exercice de simulation au tremblement de terre baptisé Richter Caraïbes 2017. Le Pôle Emploi, qui depuis 2011 procède à la mise aux normes de tous ses établissements sur le territoire participe à l'exercice. 

Depuis 2011, l'établissement a amorcé sa mise aux normes autant pour ses bâtiments que pour la formations de son personnel. © Pôle emploi
© Pôle emploi Depuis 2011, l'établissement a amorcé sa mise aux normes autant pour ses bâtiments que pour la formations de son personnel.
  • Christine Cupit
  • Publié le
Depuis 2011, les normes parasismiques ont changé. Ce n’est plus PS 92, mais Eurocode 8. Cela implique notamment pour les collectivités, la mise en conformité de leurs bâtiments.
C’est à ce titre que Pôle Emploi a lancé un plan pluriannuel pour reconstruire l’ensemble de son parc immobilier. Toutes les agences du territoire ont été mises aux normes : Schoelcher, Lamentin, Marin, Trinité, Sainte-Marie, Rivière Salée, Saint-Pierre. Une nouvelle a même ouvert ses portes au François. Quant au siège de Pôle emploi, à la Zac de Rivière Roche à Fort-de-France, la livraison est prévue pour le mois de juin.

Le mobilier a également été adapté

Les armoires hautes ont été supprimées pour éviter les chutes, en cas de tremblement de terre.
Désormais, la taille des meubles ne dépasse pas 1,50 mètres.

Une journée de sensibilisation sur les risques majeurs sera également mise en place. Destinée aux demandeurs d’emploi, elle leur servira de passerelle vers de nouveaux métiers, ce qu’on appelle l’économie des catastrophes naturelles.
"Pour mettre un pays aux normes, il va falloir mobiliser de la main-d’oeuvre. Il va falloir construire, reconstruire, conforter, etc. Je pense singulièrement aux écoles, aux hôpitaux, sécuriser le réseau routier, les réseaux notamment d’eau et d’électricité. Tout ça peut créer de l’activité. Et demain, on peut avoir une Martinique aux normes." Alberic Marcellin, technicien de prévention aux risques majeurs, à Pôle Emploi.

Les secteurs d’emplois liés aux risques majeurs sont nombreux

Il ya bien sûr, la prévention et le secourisme. La France s’est fixé comme objectif de former 50% de sa population au secourisme. Et nous en sommes encore loin. En Martinique, les secouristes ne représentent que 8% des habitants.
Pôle Emploi a recruté 82 sauveteurs secouristes du travail, sur les 450 employés. Cela représente 1 agent sur 5.

Dans l’industrie aussi, les opportunités d’emploi existent, notamment dans le secteur du béton armé. On aura besoin des ingénieurs pour la phase de reconstruction. Enfin, il faudra se former à de nouveaux métiers, pour la gestion des risques majeurs. 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play