martinique
info locale

Les sénateurs de Martinique exigent des mesures de contrôle des engagements pris par les opérateurs d'eau

consommation
Maurice Antiste et Catherine Conconne
Les sénateurs martiniquais Maurice Antiste et Catherine Conconne. ©Sénat.fr
La sénatrice Catherine Conconne interpelle pour la troisième fois le préfet à propos du manque de clarté dans la gestion de l'eau d'Odyssi et de la SME. Avec cette fois-ci, le sénateur Maurice Antiste dans un communiqué du lundi 18 mai 2020. Dans l'attente, des milliers d'abonnés sont désespérés.
Jamais deux sans trois, l'expression populaire prend tout sens avec la troisième requête de la sénatrice Catherine Conconne. Une requête cosignée par Maurice Antiste dans un communiqué en date du lundi 18 mai 2020.
 

Une fois de plus, pour la troisième fois, nous constatons que les engagements pris officiellement de partage de la ressource entre Odyssi et la SME ne sont pas tenus. Une fois de plus, pour la troisième fois, des dizaines de milliers d’abonnés du Centre et du sud continuent de subir une inacceptable guerre de l’eau sur fond de règlements de comptes.

Catherine Conconne et Maurice Antiste, Sénateurs de Martinique. 


Effectivement, entre espoir et désespoir des milliers d'usagers comptent les jours sans eau longs comme des jours sans pain. Il faut dire que depuis la deuxième réunion entre le préfet, les opérateurs et les politiques, les abonnés ont eu une goutte d'espoir. Tel un écho dans les montagnes, les messages sur les réseaux sociaux se répondaient.
 

J'ai de l'eau, vite je lave ma vaisselle et je branche la machine à laver, pourvu que ça dure ... Moi aussi, je peux enfin me lancer prendre une vraie douche ...

-Réseaux sociaux. Vendredi 15 mai 2020. 


Espoir perdu, dès samedi matin (16 mai 2020), les espoirs sont tombés à l'eau déclenchant dans son sillage des crises de nerfs. 
 

Nous ne pouvons que regretter que les effets (les réunions entre les acteurs de l'eau) soient très peu ressentis au robinet des abonnés. Il y a urgence à imposer des mesures de contrôles drastiques des engagements pris par les opérateurs.


Les deux sénateurs accusent  également : 

Nous avons toutes les preuves à ce jour que les problèmes de ressource n’existent plus et que nos compatriotes font les frais de mensonges et de manipulations entretenus. Cela a assez duré et nous croyons qu’il est désormais impossible de compter sur des responsabilités dûment et sincèrement assumées.


De leurs côtés, quelques usagers déploient l'humour qui leur reste.
 

Que nous dira Odyssi concernant cette énième coupure d'eau ??!! Je m'attends à "la rivière a été détournée" ou une ineptie de ce genre. 

Réseaux sociaux. Lundi 18 mai 2020. 

  

Les sénateurs de Martinique demandent au préfet d'imposer des mesures de contrôle drastiques des engagements pris par les opérateurs