publicité

Sénatoriales : les Républicains ont choisi Edithe Velayoudon

Les Républicains ont présenté officiellement ce vendredi 18 août, leur candidate aux sénatoriales du 24 septembre prochain. Il s’agit d’Edithe Velayoudon, en tandem avec Eddy Louis-Alexandre.

Edithe Velayoudon est la candidate Les Républicains pour les sénatoriales du 24 septembre prochain. © Internet
© Internet Edithe Velayoudon est la candidate Les Républicains pour les sénatoriales du 24 septembre prochain.
  • Maurice Violton - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le
Originaire de Basse-Pointe, Edithe Velayoudon est engagée en politique depuis plus de 25 ans. Elle figurait sur la liste d’André Charpentier, lors des dernières municipales. Elle était aussi suppléante de Yan Monplaisir, lors des dernières législatives en juin dernier. 

Chef d’établissement au collège de Terreville, elle a également enseigné en Guadeloupe et en Guyane. Une connaissance des différents départements qu'elle voit comme un atout, même si elle préfère mettre en avant son "engagement politique et sa connaissance des dossiers". L'indivision, la zone de revalorisation rurale, la mise aux normes des édifices publiques ou encore le développement du numérique sont les thèmes qu'Edith Velayoudon souhaite défendre. 

Une candidate d'expérience ? 

Et même si la Martinique se place plutôt à gauche de l'échiquier politique, la candidate de droite est confiante sur ses chances de l’emporter. "La plupart des grands électeurs ne sont pas encartés politiquement, ils sont plus de sensibilité de droite que l'on ne le pense. Et puis je crois que les trois axes sur lesquels on veut travailler ça fait écho" précise-t-elle. 

L'autre argument non négligeable sur lequel jouera la droite durant la campagne auprès des grands électeurs, c’est que son candidat fera partie d’un groupe qui comptera au sein du Sénat. "Ça doit être déterminant parce que c'est d'abord une élection nationale. On va au Nationale défendre nos dossiers, mais pouvoir faire fédérer un maximum de personnes qui seront aussi en capacité de nous apporter leur soutien". Edith Velayoudon ajoute également que ce grand groupe ne sera pas non plus une barrière, "on ne sera pas fermé à toutes discussions avec les autres personnes d'autres courants politiques". 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play