La sénatrice Catherine Conconne estime que l'air est "suffocant" à la CTM

le sénat
Catherine Conconne
La sénatrice Catherine Conconne, invitée de l'émission " saw ka di" (vendredi 2 mars 2018) ©Martinique1ere
Invitée de l'émission radio filmée "Saw ka di" ce vendredi matin, la sénatrice Catherine Conconne a justifié ses absences sur les bancs de l'Assemblé ces derniers temps, par une forme de malaise. "L'air est "suffocant" à la CTM", dit-elle.
La sénatrice Catherine Conconne, membre du Parti Progressiste Martiniquais, (PPM), était la dernière invitée de la semaine de l'émission "Saw ka di". Elle a abordé quelques questions d'actualité. La situation de l'hôpital du Lamentin, celle du centre pénitentiaire de Ducos et bien sûr les difficultés de la CTM.

"Une séance de pitt" à la CTM !


Interrogée par Maurice Violton sur ses absences répétées sur les bancs de l'opposition, la sénatrice a exprimé un malaise. "L'air est irrespirable à la CTM, on y organise tous les mois ou tous les deux mois, une séance  de "pitt" où il y a un président du conseil exécutif qui est sur les hauteurs des gradins et puis qui lâche ses coqs pour y jouer une forme de parodie de démocratie".

Lorsque Alfred Marie-Jeanne et sa majorité parlent avant le débat sur les orientations budgétaires, de "cavalerie budgétaire des équipes précédentes", la sénatrice est de plus incisive. "Mezanmi disk la réyé, cela fait deux ans qu'on lave le cerveau des martiniquais pour insinuer que les fautifs c'est nous. Il faut arrêter et être un peu responsable".

"Ils sont aux commandes d'un énorme boeing, ils sont incapables de conduire l'avion. Ils sont incapables de le faire voler et pour cela il faut trouver des boucs émissaires (...) Très bientôt après avoir accusé l'opposition, l'État, on va bientôt dire qu'ils sont victimes d'un quimbois".

(Re)voir l'émission de ce vendredi matin (2 mars 2018)
Les Outre-mer en continu
Accéder au live