Serge Letchimy attend du gouvernement une aide conséquente pour les entreprises martiniquaises victimes de la crise sanitaire

économie
Letchimy / Castex
Serge Letchimy, président conseil exécutif CTM / Jean Castex Premier ministre ©CTM/FTV
Serge Letchimy le président du Conseil Exécutif de la CTM, a interpellé par téléphone Jean Castex, mardi 3 aout 201, sur les difficultés rencontrées par les entreprises de Martinique. La situation de crise sanitaire que traverse le territoire a bien sûr été évoquée lors de cet entretien.

La situation sanitaire de la Martinique qui subit les conséquences de la Covid-19, a d'abord été abordée lors de l'entretien téléphonique. La Martinique est confinée pour  trois semaines. 217 personnes sont actuellement hospitalisées,  31 patients en réanimation, le taux d'incidence : 1085/100 000 habitants et on compte entre  5 et 8 décès par jour.

Jean Castex, le Premier ministre, a exprimé au Président du conseil exécutif, le soutien du gouvernement face à la situation de crise que traverse la Martinique et l’a assuré de la solidarité de l'État notamment en matière de moyens humains et logistiques dans l’appui aux personnels hospitaliers.  

Serge Letchimy a aussi tenu à interpeller le Premier ministre sur les difficultés rencontrées par les commerces et entreprises et a salué le rétablissement des aides d’urgence aux entreprises.

Répondre aux besoins urgents des entreprises

 

Les patrons des sociétés rencontrent des difficultés administratives et financières avec cette quatrième vague de Covid-19. Sollicité par les entreprises en ce sens, Serge Letchimy a demandé "la révision rapide du dispositif afin de mieux répondre aux attentes locales".

Dans un courrier, qu'il a également adressé au Premier ministre en ce sens, Serge Letchimy estime que le fonds de solidarité "renforcé" n’est en effet mobilisable qu’au-delà de 21 jours de fermeture administrative, ce qui ne permettrait pas aux entreprises martiniquaises d’en bénéficier en l’état actuel des mesures préfectorales. La période de confinement pour la Martinique porte sur une période de trois semaines.

Comme je m' y suis engagé, je tiens à vous interpeller sur le sujet des aides économiques. Votre Gouvernement a pris la décision le 1er août de rétablir les mesures d'aide économique d'urgence pour protéger les entreprises face à cette nouvelle vague du COVID -19.

 

Les acteurs économiques locaux s'interrogent donc, légitimement, sur leur capacité à bénéficier effectivement de ces aides. Un seuil fixé à dix jours serait plus à même de répondre aux besoins locaux.

Serge Letchimy, président de la commission exécutive de la CTM

 

Les chefs d'entreprises et la CTM attendent la réponse du Premier ministre sur le seuil qui sera fixé pour le recours au fond de solidarité, compte tenu de la situation sanitaire et économique.