publicité

Le service hématologie défend la nécessité de maintenir une offre de soins de proximité

Menacé de fermeture au début du mois d'octobre, le service hématologie du CHU de Martinique se maintient. L'unique médecin est en congé maladie, ainsi le service est réorganisé et fonctionne à flux tendu en cette période, et campe sur la nécessité de maintenir une offre de soins de proximité.

Le service hématologie du CHU de Martinique. © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère Le service hématologie du CHU de Martinique.
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le
L'unique médecin du service hématologie du CHU est actuellement en congé maladie. En attendant, le service qui accueille une trentaine de patients en hôpital de jour se réorganise afin de maintenir la continuité des soins. Certains patients ont été réorientés pour des soins à domicile ou en cabinets médicaux. 
 

Un service sans médecin


La situation est délicate, quatre médecins seraient nécessaires pour faire fonctionner le service de manière optimale. 

Selon Benjamen Garel, le directeur du CHU, "un médecin s'est engagé à arriver en principe au 1er janvier 2019, ce qui marquera pour les patients le début d'une stabilisation dans leur prise en charge". 

Le service était menacé de fermeture à compter du compter 1er octobre faute de médecins. 
(Re)voir le reportage de Catherine Gonier-Cléon et François Marlin. 
Reportage service hématologie

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play