Le Service National Universel : 19 jeunes volontaires inscrits pour l’instant en Martinique

société
SNU
Jeunes volontaires du Service National Universel (SNU) ©snu.gouv.fr
L'ambition du Service National Universel destiné aux jeunes gens de 15 à 17 ans, est de "leur transmettre un socle de républicain, de renforcer la cohésion nationale et de développer une culture de l’engagement et de l’accompagnement de l’insertion sociale et professionnelle".
Autrefois, il y avait la Journée Défense et Citoyenneté (JDC). Depuis juin 2019, le Service National Universel (SNU), a pris le relais, avec d'abord une expérimentation dans 13 départements pilotes, avant sa généralisation sur l’ensemble du territoire.

Lancé officiellement en Martinique vendredi 10 juillet 2020, le SNU est un dispositif dédié aux jeunes collégiens âgés de 15 à 17 ans, "pour une société de l’engagement".
 

Le Service National Universel répond à un constat sans appel : La jeunesse manque d'un moment de cohésion, de mixité, de cohésion sociale et territoriale, autour des valeurs de la République. 

Sortir de son environnement immédiat, se confronter à l'autre, découvrir un territoire, sont autant d'opportunités de se construire, de forger son identité. Ce moment doit aussi permettre de lever les freins à l'engagement.

S'engager, c'est donner de son temps pour l'intérêt général. C'est aussi grandir, développer des compétences qui seront utiles pour s'insérer professionnellement. Or, si une écrasante majorité des jeunes veulent s'engager, ils sont trop nombreux à être freinés, pour des raisons financières, sociales, géographiques, culturelles.
Notre pays ne montre pas suffisamment à ses jeunes leur utilité sociale.

Gabriel Attal, ex secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse - nouveau porte parole du gouvernement


4 principaux objectifs


Le Service National Universel se décline en 4 points : 

    •  Accroître la cohésion et la résilience de la nation, en développant une culture de l'engagement ;
    •  Garantir le brassage social et territorial pour l'ensemble d'une classe d'âge ;
    •  Renforcer l'orientation en amont et l'accompagnement des jeunes dans la construction de leurs parcours personnel et professionnel ;
    •  Valoriser les territoires, leur dynamique et leur patrimoine culturel.

Le SNU se déroule d’abord en internat (week-end compris), hors du département de résidence. Puis, les jeunes réalisent une mission d'intérêt général auprès d'associations, de collectivités territoriales, d'institutions ou d'organismes publics, ou encore au sein d’un corps en uniforme, durant deux semaines.
 

L’engagement est possible


À l'issue de la mission d'intérêt général, chaque volontaire qui le souhaite, peut choisir de s'engager jusqu'à ses 25 ans "pour participer à l'édification d'une nation plus solidaire, tout en développant des compétences qui lui sont propres" espère le gouvernement. 

De 3 mois (minimum) à un an, cet engagement peut concerner la défense et la sécurité, l'accompagnement des personnes, la préservation du patrimoine, de l'environnement... (service civique, sapeur-pompier volontaire, réserviste, etc).
Service National Universel
Stanislas Cazelle, préfet de Martinique, s'adresse aux 19 premiers volontaires du SNU (Service National Universel) ©Com préfecture de Martinique
 

Le Service national Universel vise à impliquer davantage la jeunesse dans la vie de la Nation, à promouvoir la notion d'engagement et à favoriser un sentiment d'unité nationale autour de valeurs communes. 

Stanislas Cazelle - préfet de Martinique

Plusieurs activités et thématiques sont abordées durant cette expérience citoyenne, à savoir le sport, la connaissance des services publics, les institutions nationales et européennes, ou encore la culture, la sécurité, et la transition écologique et solidaire.
SNU Service National Universel
Logo du SNU (Service National Universel) ©snu.gouv.fr
À ce jour, 19 jeunes se sont portés volontaires en Martinique. Les inscriptions sont encore possibles jusqu’à la fin du mois de juillet 2020. La communication a d'ailleurs été relancée récemment dans les établissements scolaires et auprès d’autres partenaires associatifs du dispositif.

L’équipe de direction du stage de cohésion a été recrutée au cours du mois de Février 2020. Elle est constituée d’un militaire réserviste, d’un chef d’établissement et d’un enseignant du second degré.
 

Le SNU : bientôt obligatoire ? 


Pour l’heure, ce dispositif SNU fonctionne sur la base du volontariat, mais à moyen terme il devrait être obligatoire pour tous les collégiens de seconde.
 
Le SNU
Pour aller plus loin (où s’inscrire), cliquez sur le lien ci-après : https://www.snu.gouv.fr/le-sejour-de-cohesion-26
Les Outre-mer en continu
Accéder au live