martinique
info locale

Les services publics se positionnent dans le nord atlantique

vie locale
Maison de services au public
inauguration de la maison de services au public au Lorrain ©HM
Le Lorrain possède sa maison de services au public. Elle a été Inaugurée ce mercredi 26 juin 2019. Cette infrastructure qui garantie l’accueil, l’accompagnement humain de proximité  concerne les habitants de Sainte-Marie à Grand-Rivière ainsi qu'Ajoupa-Bouillon.
Cette maison de services au public située au Lorrain, dans l'ancienne antenne de la CGSS,(Caisse Générale de Sécurité Sociale) desservira 29.000 personnes de Sainte Marie à Grand-Rivière en incluant Ajoupa Bouillon.


Lieu de rapprochement


En un lieu unique, l’usager pourra accomplir ses démarches administratives et relationnelles. La structure répond à un besoin de rapprochement des habitants frappés par l’éloignement des opérateurs publics.
Le numérique (internet- services en lignes, scanner, télé procédures, compte messageries, retrait, dépôt, numérisation de documents) aura une place prépondérante. L’usager sera en permanence accompagné par des animateurs dans ses différentes opérations.
 

Les partenaires ont souligné leur contribution


Justin Pamphile, le Maire du Lorrain, et Franck Robine, le préfet de région, ont souligné l’importance de ce dispositif partenarial, outil de proximité permettant l’égalité des chances. 
Maison de services au public
©Gérard Cabrimol
Pascale Larcher (Pôle emploi) a mis l’accent sur l’accompagnement des demandeurs d’emplois qui fréquenteront la maison de services au public. Une meilleure prise en compte de leur souhait, de leurs compétences pour bien affronter la réalité du marché.

Du côté de la CAF( Caisse d'Allocations Familiales) Nadine Jeannette est revenue sur les avantages de l’accès direct pour des démarches. Les différentes services publics ont tous assuré de leur volonte d’accompagner les plus fragiles, les demandeurs d’emplois, les personnes âgées et les entreprises.
Contribution du numérique

La CGSS (Caisse Générale de Sécurité Sociale) mise sur sa méthode APTE.a, (Accompagnement de Proximité territoriale l’e administration) pour mettre le numérique à portée de tout le monde. "Nous avons mis en place ce concept d’accompagnement spécifique déposé à ‘L’INPI. Il consiste à former des animateurs pour mieux informer le public. Nous  leur attribuons un référent et  les rétribuons pour permettre la gratuité de l’assuré à travers  des ateliers en fonction de la demande. Mon travail de "marketeur" est de réaliser  des enquêtes de satisfactions et d’analyses  des attentes et des besoins réels" déclare Murielle Hombel (responsable  du Marketing à la CGSS).


D'autres maisons en perspective


Dans la région du nord Atlantique on recense près de 7000 personnes âgées dont 1900 vivent en dessous des minimas sociaux. Cette structure répond à un besoin de rapprochement des habitants frappés par l’éloignement.
"Des maisons de services au public à Schoelcher et à Ducos attendent leur conventionnement pour APTE.a précise Eliane Chalono, présidente de la CGSS. 
Anses d'Arlets et le Prêcheur devraient avoir prochainement leur maison de services au public. 
Publicité