publicité

Et si le vaccin contre la fièvre jaune n’était pas efficace pour tous les enfants ?

Une équipe de chercheurs de l’INSERM s’est penchée sur l’efficacité du vaccin contre la fièvre jaune à long terme, chez les nourrissons de 9 à 12 mois. L’immunité de ce vaccin indispensable en Guyane pour touristes et résidents, disparaîtrait au bout de quelques années.

Carnet de vaccination fièvre jaune. © RS
© RS Carnet de vaccination fièvre jaune.
  • Célia Cléry & Guy Etienne
  • Publié le
Les travaux de ce groupe de chercheurs rendus publics récemment, nous apprennent que le vaccin anti-fièvre jaune ne serait pas efficace chez les enfants âgés de 9 à 12 mois.

Or, depuis 2013, l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) recommande une dose unique de vaccin sensée protéger à vie contre cette maladie endémique dans plusieurs régions tropicales. Elle est particulièrement redoutée en Guyane, ou le vaccin est obligatoire depuis 1967 pour les résidents et les visiteurs. La recommandation est fondée sur des preuves d’efficacité à long terme, in vitro et in vivo, établies chez les adultes et les enfants de plus de deux ans.

Écoutez le reportage de Célia Cléry

Fièvre jaune

Vaccin des nourrissons de 9 à 12 mois
La fièvre jaune est une maladie virale transmise par différentes espèces de moustiques. L’infection peut être asymptomatique et passer inaperçue ou, au contraire, évoluer rapidement vers une maladie sévère associant fièvre, céphalées, douleurs musculaires, nausées, vomissements, fatigue.

Le virus s’attaque aux cellules du foie, et provoque souvent une jaunisse qui a donné son nom à la maladie. Des troubles hémorragiques graves surviennent dans 25 à 50 % des cas, avec une mortalité élevée observée 7 à 10 jours après le début des symptômes.


Aucun traitement


Il n’existe aucun traitement spécifique contre la fièvre jaune. Seul un traitement symptomatique peut être proposé : réhydratation, administration de médicaments visant à limiter la fièvre, les vomissements et la douleur, antibiotiques pour les surinfections.
Le moustique vecteur de la fièvre jaune © OMPE.ORG
© OMPE.ORG Le moustique vecteur de la fièvre jaune

Recommandations avant d’envisager un voyage dans une zone touchée


► Prendre connaissance de la fiche santé "conseils aux voyageurs" sur le site du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international. 
► Consulter le dossier "fièvre jaune" sur le site de l’Organisation Mondiale de la Santé.
► Compulser la liste des centres habilités à effectuer la vaccination contre la fièvre jaune.

La fièvre jaune sévit actuellement dans 34 pays d’Afrique et 13 d’Amérique latine.

A lire aussi…
https://www.guyane.ars.sante.fr/fievre-jaune-0

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play