Situation critique au CHU de Martinique face à la 4e vague du Covid-19

coronavirus
Hôpital PZQ CHU
Hôpital Pierre Zobda Quitman du CHU de Martinique. ©Martinique la 1ère
Le CHU de Martinique n’est plus en mesure d’ouvrir des services de médecine covid et d’accueillir des patients de la 4e vague. En réanimation, toutes les chambres sont occupées. Une première évacuation sanitaire vers les hôpitaux parisiens de 4 patients est envisagée dans les prochaines heures.

Tous les actes chirurgicaux sont reportés. L’actualité de l’épidémie du Covid 19  se conjugue avec le cri de détresse que lance le CHU de Martinique.

Benjamin Garel, le directeur général de l'établissement, dresse un état des lieux critique de la situation de l'hôpital Pierre Zobda-Quitman face à la 4e vague du Covid-19.

'Les urgences débordent, les services sont arrivés à saturation. Lundi matin (26 juillet) nous avons 20 patients Covid sur 20 lits ouverts et 4 patients sur des lits d'oxygénothérapie haut débit sur 8 lits ouverts. L’hôpital public a atteint sa capacité maximale. Le CHU de Martinique est asphyxié et en manque de main-d’œuvre."

L’Agence Régionale de Santé et le Centre Hospitalier Universitaire de Martinique "encouragent tous les professionnels à venir en renfort du CHU, face à la dégradation rapide de la situation épidémique. 

L’hôpital n’est plus en mesure d’ouvrir des services de médecine Covid et d’accueillir des patients.

(Re)voir le reportage de Cécile Marre et de Stéphane Petit-Frère journal Martinique la 1ère du 26 juillet 2021

Martinique : La situation sanitaire se dégrade au CHUM

Une  première évacuation sanitaire vers les hôpitaux parisiens de 4 patients est envisagée  mercredi 28 ou jeudi 29 juillet avec l'aide de l'Agence Régionale de Santé.

Un nouveau point hebdomadaire sur les chiffres du covid sera fait ce mardi 27 juillet  dans l'après-midi par l'ARS Martinique.