"Situation financière dégradée" pour 2/3 des entreprises martiniquaises, un an après la crise sanitaire

économie
Entreprises
Quelques entreprises de la zone d'activités de La Jambette (entre Fort-de-France et Lamentin). ©Martinique la 1ère

Le 3e volet d’une étude commandée par la CCI de Martinique à l’institut Qualistat sur l’impact économique de la COVID dans l'île, vient d’être publiée. Elle dévoile des "chiffres inquiétants et suggère la nécessité d’un accompagnement fort pour les petites entreprises".

Un an après le début de la crise sanitaire, la situation économique reste "préoccupante" selon cette dernière enquête, menée du 20 mars au 9 avril 2021.

"72 % des entreprises martiniquaises ont rouvert après le 2e confinement, mais plus de deux tiers font aujourd’hui face à une situation financière dégradée".

+ de 50% de baisse du chiffre d’affaires pour une entreprise sur deux

 

Les secteurs du commerce, du BTP ou encore du tourisme sont particulièrement impactés.

Les petites entreprises subissent le choc de plein fouet.

 

Les différentes mesures d’aides et le recours au digital ont néanmoins permis à certaines entreprises de passer la crise.

(CCI)

 

65% des dirigeants se déclarent "inquiets ou pessimistes"

 

À la veille du 3e confinement, les entreprises semblaient déjà "à bout de souffle" d’après la lecture de la chambre consulaire.

Cette dernière ajoute que "seuls 19% de ceux qui ont sollicité un PGE (Plan Garanti par l’Etat) affirmaient pourvoir le rembourser au bout de 12 mois". En outre, plus d’un quart des entreprises martiniquaises prévoient de reporter leur projet d’investissement.

L’emploi est également affecté : 65% des organisations qui avaient un projet de recrutement y ont renoncé ou ont préféré l’ajourner.

 

Les chefs d’entreprises n’envisagent pas pour autant de licencier et 34% déclarent clairement vouloir maintenir leurs effectifs. Le chômage partiel reste d’ailleurs le dispositif le plus sollicité.

(Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique)

 

Maintien de l’activité grâce à internet

 

Si le digital offre des perspectives intéressantes aux entreprises, "seule 20% d’entre elles ont pu recourir au télétravail". C’est à cause d’un "faible niveau de maturité digital" des sociétés de Martinique, souligne le document.

Parmi les actions menées par la CCI Martinique pour soutenir les commerçants et restaurateurs dans cette période de difficile, il y a un dispositif d’accompagnement à la mise en place du "click and collect".

(CCI)

 

Lancé lors du 2e confinement, la CCI rappelle que ce système du "click and collect", permettra à une centaine d’acteurs d’être référencés sur des plateformes de vente en ligne.

Etat d’esprit "morose"

 

Dans cette analyse, "un dirigeant sur 4 se dit inquiet pour l’avenir de son entreprise". Les trois principales craintes sont la baisse du chiffre d’affaires, le durcissement des mesures sanitaires et une nouvelle vague de la pandémie.

Découvrez l'intégralité de l'étude :

 

Etude Qualistat sur l’impact économique du COVID en Martinique (mai 2021).