publicité

La situation est de plus en plus chaotique en Haïti

Les États-Unis ordonnent aux enfants du personnel diplomatique de quitter le pays. En difficulté, les hôpitaux lancent un appel à l’aide. La révolte contre le président Jovenel Moïse est toujours très vive.

Port au Prince: scènes de violence en marge des manifestations © RS
© RS Port au Prince: scènes de violence en marge des manifestations
  • Par Maurice Nagou
  • Publié le
Au moins six personnes ont trouvé la mort depuis le début des manifestations jeudi dernier. Et Haïti a connu hier une nouvelle journée de tension, émaillées de scènes de violence en marge des manifestations (voitures incendiées, magasins pillés). Les manifestants expriment leur colère contre les inégalités sociales grandissantes aggravée par la corruption.

Face à ces émeutes le pouvoir garde un silence incompréhensible.
De son coté, le Département d’Etat américain a donné l’ordre hier mardi (12 février 2019), à tous les enfants du personnel diplomatique américain de l’ambassade des États-Unis de quitter Haïti.

Hier mardi on a aussi noté l’évasion de 78 détenus d’une prison située dans une petite ville de la côte sud (Aquin) sans que l’on puisse établir de lien direct avec les manifestations qui se déroulaient devant le commissariat proche de la prison.
 
Les hôpitaux , en difficulté, lancent un appel à l’aide. © AHPH >
© AHPH > Les hôpitaux , en difficulté, lancent un appel à l’aide.
Enfin, les hôpitaux en difficulté, lancent un appel à l’aide. L’AHPH, association des hôpitaux privé d’Haïti écrit dans un communiqué que la situation actuelle du pays met “directement en jeu notre capacité à sauver des vies”.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play