Intempéries : 40 000 abonnés seraient impactés dès demain par les coupures d'eau sur toute l'île

eau potable
Robinet d'eau
©Suju
La société martiniquaise des eaux annonce que suite aux intempéries 40 000 abonnés risquent d'être privés d'eau potable dès demain matin, vendredi 13 novembre 2020. Les glissements de terrain et l'affaissement des chaussées impactent le réseau de distribution sur toute la Martinique. 
Les fortes pluies de ces derniers jours ont entraîné de nombreux dégâts sur le réseau d'eau de la SME et 40 000 abonnés risquent d’être impactés d’ici demain.
 
Sous la portion de la RN1 qui s’est affaissée à Sainte-Marie, et sur environ 200 mètres, se situe une très grosse canalisation DN 800, gérée par la CTM (collectivité territoriale de Martinique). 

Cette canalisation amène l’eau potable, depuis l’usine de Vivé, rivière La Capot au Lorrain, jusqu’aux communes du centre et du sud l’île. Cette canalisation dessert aussi certains quartiers des communes de Sainte Marie, de Trinité et du Robert.  
 
Or, cette importante canalisation a été lourdement endommagée par le glissement de terrain.
 
C’est aujourd’hui 30% des ressources en eau potable distribuées par la SME qui vient à manquer, les autres ressources en eau ne pouvant compenser.

Des manques d’eau sont ressentis dans le nord et le centre, notamment à Sainte-Marie, au Marigot et au Gros-Morne. Certains quartiers du sud sont déjà privés d’eau, Vauclin, Ducos et Sainte-Anne par exemple.
 

Actions mises en œuvre 


Les agents de la S.M.E. sont à pied d’œuvre sur tous les points sensibles.

La S.M.E. a mobilisé sa cellule de crise depuis le 11 novembre au soir.
De plus, elle est en contact étroit avec les trois EPCI (CAP NORD, CACEM, ESPACE SUD), avec la CTM, et avec la cellule de crise préfectorale.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live