La société qui emploie les journalistes d’ATV Martinique est liquidée

médias
ATV
Le siège d'ATV situé à la zone de Californie (Fort-de-France). ©PPF
La société WIPA qui fait partie du fonctionnement d’ATV (Antilles Télévision) a été liquidée ce vendredi 1er juin 2018. Le tribunal mixte de commerce de Fort-de-France, maintient la poursuite de l’activité jusqu’au 18 juin. Pour les autres entités du groupe, réponse le 19 juin.
WIPA est la société qui regroupe les journalistes d’ATV Martinique. Elle a un fonctionnement distinct de la chaîne et était déjà placée en redressement judiciaire.
Ce vendredi 01 juin, elle a été liquidée avec la possibilité de poursuivre son activité jusqu’au 18 juin, la veille de la décision finale pour ATV.

Société par actions simplifiée, WIPA concernait l’effectif de la rédaction pour les reportages et journaux. Elle assurait aussi la production de magazines, de films et de programmes. Avec cette mise en liquidation, 10 journalistes sur 16 figurent dans l’effectif des repreneurs. Ils seront salariés ou pigistes au regard du modèle économique présenté au tribunal.

Les autres sociétés du groupe


Le 19 juin, le tribunal de commerce de Fort-de-France donnera sa décision  pour les autres sociétés du groupe  qui sont placées en redressement judiciaire. Ces sociétés sont : la Holding HRTV - Papay production - GMG Régie - et AG diffusion. Le 19 juin c’est aussi la date officielle pour l’offre de reprise d’ATV.

Pour l’instant le tribunal de commerce mixte de Fort-de-France a autorisé la cession des parts sociales de la société Média H Antilles Guyane qui édite les chaînes ATV, à un pool de repreneurs regroupant la société Smart consulting et le groupe Bruno Ledoux (Média du Sud).

L’offre de reprise devra être validée par cette juridiction compétente le 19 juin 2018 au cours d'une nouvelle audience.