Solitaire Bompard le Figaro : le bateau Martinique vogue bien

voile
Arnaud Godard
Le bateau "Martinique Destination Voile, FAUN Environnement", barré par Arnaud Godart-Philippe. ©DR
Arnaud Godard-Philippe sur "Martinique Destination Voile", occupe la 26e place de la Solitaire Bompard le Figaro, ce lundi 20 juin. Cette course à la voile, sans assistance, se dispute par étapes. Les skippers affrontent une mer difficile et un fort vent lors de la première journée de course. 
La Solitaire Bompard Le Figaro, est une course à la voile, sans assistance et qui se dispute par étapes. 39 skippers sont engagés cette année. "Martinique Destination Voile, FAUN Environnement", barré par Arnaud Godart Philippe occupe la 26e place (au classement de 19 heures) ce lundi 20 juin dans la première étape Deauville (France)-Ile de Wight / Cowes (Angleterre).

Cette première étape consiste en une traversée de La Manche, puis un aller et retour le long des côtes sud de l’Angleterre. La flotte rencontre des conditions de courses difficiles : vent fort, mer dure et absence de connexions téléphoniques. En dehors du démâtage de Aymeric Decroocq, aucune avarie sérieuse n'a été déclarée. Les favoris sont aux premières places. Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) occupe la première place, talonné par Thierry Chabagny (Gedimat) et Erwan Tabarly (Armor Lux). 
Carte 1ère étape Solitaire Bompart figaro
©Organisation

La Martinique dans la course

La Martinique dans la Solitaire Bompard,  un projet antillais, mis en place par deux skippers (Eric Baray et Jean Trudo) et un chef d'entreprise (Emmanuel Dube) a pour vocation de développer la voile sportive en Martinique et ce, de la découverte jusqu'au haut niveau. Ce partenariat avec Arnaud Godard-Philippe vise notamment à créer une passerelle avec la Bretagne afin de bénéficier de l'expertise locale en matière de course au large.

Arnaud Godard-Philippe, 35 ans, participe à sa cinquième Solitaire Bompard Le Figaro. Ce challenge marque le début d’une nouvelle aventure pour le navigateur breton. 
Arnaurd Godart Philippe s'en explique au micro d'Alain Rosalie 

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live