La sortie du confinement, un défi mondial inédit

coronavirus
coronavirus
Le virus est parti de la Chine. ©Freakwave
La sortie du confinement semble beaucoup plus compliquée à mettre en œuvre que le confinement. La planète voit des signaux positifs quant à la relative maîtrise de la pandémie, mais rien n’est réglé pour autant.
 
"Tro présé pa ka fè jou wouvè", comme disait ma grand'mère. Traduit par Jean de la Fontaine : " Rien ne sert de courir, il faut partir à point ". Vigilance et prudence sont de rigueur pour la mise en œuvre des mesures de sortie du confinement.

Les signaux positifs se sont multipliés ces dernières semaines, d’où le desserrement de l’étau. La mortalité est en baisse et les services de réanimation des hôpitaux reviennent à une activité habituelle. En outre, l’accroissement des inégalités scolaires et le risque élevé d’effondrement de l’économie mondiale ont motivé de nombreux gouvernements.

D’autres signaux négatifs viennent, en revanche, assombrir notre horizon à court terme. Les experts scientifiques n’ont pas encore déterminé avec précision la mécanique du Covid-19. Ce virus vient d’apparaître dans l’histoire humaine, en novembre dernier.

Les spécialistes ignorent aussi, pour le moment, la manière dont le virus contamine un individu. Enfin, personne n’a encore réussi à décrypter la transmission du Covid-19 par les enfants, ni à dessiner la carte de sa circulation.
 

Un virus encore méconnu


Autant d’inconnues ayant amené les gouvernements de la plupart des pays à décréter le confinement de leur population. C’est la seule recommandation émise par l’Organisation mondiale de la santé qui a été suivie à la lettre. Plusieurs autres conseils ont été diversement interprétés, comme la distance de sécurité.

Alors que la sortie progressive du confinement est à l’ordre du jour dans quelques pays d’Europe ou d’Asie, l’inquiétude prévaut à Wuhan, en Corée du Sud, au Brésil, aux États-Unis. Le gouvernement d’Allemagne a ordonné le retour au confinement dans deux villes. La France n’est pas à l’abri, des foyers d’infection ayant été signalés dans la Vienne et en Dordogne.

En fait, la sortie du confinement se révèle infiniment plus complexe que l’entrée dans ce régime. L’humanité n’a jamais eu à vivre une telle situation. Les dirigeants politiques du monde entier savent déjà qu’ils ont devant eux la gestion d’une catastrophe dont les dommages sur la santé et sur l’activité humaines sont encore inconnus.