Inquiétudes de la CGTM sur l'avenir des pompistes des stations-service

social
Pompes de carburant automatique
©P. Monnerville
Au compte-goutte, les pompes libre-service de carburant font leur implantation en Martinique. Des équipements automatisés installés par les gérants pour protéger, disent-ils, les pompistes en cette période de confinement. La CGTM y voit un danger à venir pour les salariés des stations-service.
Le syndicat CGTM (Centrale Générale des travailleurs Martiniquais) à demandé à l'ensemble de ses membres, salariés des stations-service d'accorder une attention particulière au développement des automates de distribution de carburant.

Au départ il a été annoncé que ces équipements installés récemment par les gérants devaient protéger les pompistes en cette période de confinement.

Gabriel Jean-Marie, le secrétaire général de la CGTM soupçonne certains gérants de vouloir remplacer une partie de leur personnel par ces automates.

Gabriel Jean-Marie secrétaire général de la CGTM

Il n'y a pas de visibilité sur le développement de ces machines automatiques. Salariés des stations-service et leur syndicats sont suspendus à la durée imposée du confinement. 
 
Retrouvez la totalité de notre reportage sonore

Reportage sur l'automatisation des pompes des stations service

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live