publicité

Les surveillants pénitentiaires de Martinique manifestent pour alerter sur leurs conditions de travail

Les surveillants du centre pénitentiaire de Ducos ont manifesté pour ce premier "mardi noir" et promettent de recommencer chaque semaine s'ils ne sont pas entendus.

Mouvement syndical devant le centre pénitentiaire de Ducos (19 février 2019). © MartiniqueLa1ere
© MartiniqueLa1ere Mouvement syndical devant le centre pénitentiaire de Ducos (19 février 2019).
  • Martinique la 1ère
  • Publié le
"L'administration pénitentiaire ne recrute plus parce qu'elle paie mal ses fonctionnaires. C'est une administration qui tue parce que vous savez que sur les coursives nous sommes attaqués. C'était encore le cas récemment à Angers et à Toulouse", s'insurge Patrice Louvounou de Fo qui a mené la mobilisation avec la CGT aujourd'hui (mardi 19 février 2019). Les syndicats de Martinique relaient un mouvement national.

Tous ont manifesté pour ce premier "mardi noir" et promettent de recommencer chaque semaine s'ils ne sont pas entendus. "Il est temps que ça s'arrête. Il est temps que le gouvernement Macron et Madame Belloubet (garde des sceaux, ministre de la justice), nous entendent afin de rendre la dignité aux personnels pénitentiaires", poursuit-il.
Patrick Louvounou
Patrick Louvounou est délégué FO du centre pénitentiaire de Ducos.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play