Suspicion de cas de Ciguatera : des filets de poisson retirés de la vente

santé
Vivaneau-affiche-supermarché
©Martinique1ère
Des filets de poisson commercialisés par l'enseigne Carrefour ont été retirés de la vente après une suspicion de Ciguatera. Les services de la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de la Martinique annoncent sept cas avérés. 
Les services de la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de la Martinique (DAAF) ont confirmé ce mardi 25 juillet que sept cas cliniquement avérés de Ciguatera ont été diagnostiqués en Martinique. 
Les deux premiers cas auraient été constatés la semaine dernière par l'Agence Régionale de Santé. 

Une procédure de retrait et de rappel par afichage lancée

Comme le prévoit la procédure de rappel, l'enseigne Carrefour a placé une affiche à l'attention de ses clients afin de les inciter à ramener ces filets de vivaneau congelés (vendus par sachet de 720 grammes). Un produit importé d'Inde et commercialisé depuis quelques jours.

Fabienne Scotto intérrogée par Alain Livori : 

Interview Fabienne Scotto

Un email interne du CHU incite les professionnels de santé à faire preuve de vigilance en présence de patients avec certains signes comme des troubles digestifs et neurologiques (ataxie, trouble de l'humeur, hallucination, céphalées, troubles du sommeil...).

La DAAF a envoyé des échantillons au laboratoire nationale de référence en France hexagonale pour analyse. L'importateur devra lui aussi faire des analyses sur le lot de poisson. 

La Ciguatera, une intoxication alimentaire liée à une toxine présente dans la chair du poisson, est à prendre très au sérieux. Les symptomes peuvent aller des douleurs de ventre aux douleurs musculaires en passant par des vomissements ou diarrhées.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live