Le syndicat CGTM-SOEM a lancé plusieurs opérations de blocage sur des points stratégiques

social
Social
Les points stratégiques de Martinique, notamment le port de Fort-de-France, bloqués ce jeudi 19 décembre 2019 ©JCS
Le port, l'aéroport, la SARA, les municipalités...des blocages sont mis en place en Martinique jeudi 19 décembre 2019. Pour le syndicat CGTM-SOEM "Les actions sont légitimes et vont s’amplifier tant que le gouvernement sera sourd aux revendications des travailleurs sur la réforme des retraites"
Premier indicateur de la paralysie sociale, les stations-services de Martinique sont prises d'assaut. De longues filles d'attente sont visibles depuis l'annonce du blocage de la SARA (Société Anonyme de Raffinerie aux Antilles). Devant le port de Fort-de-France, des bus du réseau Mozaik sont à l'arrêt devant la barrière d'accès. L'activité tourne au ralenti ce jeudi matin.
Le syndicat CGTM-SOEM est à l'origine de ces blocages. Des actions coups de poing pour réclamer le rejet de la réforme des retraites envisagé par le gouvernement.

"La CGTM SOEM va amplifier les actions tant que le gouvernement sera sourd aux revendications des travailleurs" précise Daniel Gromat du syndicat CGTM-SOEM au micro de Pédro Monnerville).

Daniel Gromat CGTM-SOEM

Ces opérations s'ajoutent à la quatrième mobilisation de rue organisée par des syndicats à Fort-de-France dans le cadre de la réforme des retraites.

Les chauffeurs de la CFTU envisagent de nouvelles actions sur les routes ce jeudi 19 décembre 2019. Ils veulent des garanties sur leur avenir après la résiliation de leur délégation de service par Martinique-Transport.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live