Les syndicats de la Collectivité Territoriale de Martinique souhaitent une formation sanitaire pour les agents techniques

coronavirus
CTM siège
Siège de la Collectivité Territoriale de Martinique ©Twitter CTM
Dans un courrier adressé à Alfred Marie-Jeanne le 7 juin 2020, le syndicat majoritaire (la CGTM) prend acte de la reprise des activités des employés de la Collectivité Territoriale de Martinique. Mais la centrale pointe du doigt l’absence de formation des agents techniques selon elle.
Ce lundi 8 juin 2020, marquait la reprise officielle des services de la Collectivité Territoriale de Martinique, comme l'avait indiqué le président du conseil exécutif, dans une note datée du 29 mai 2020 (diffusée au personnel dans la matinée du dimanche de Pentecôte).

Cette décision a été prise suite à la présentation du Plan de REtour Progressif d’Activité (le PREPA) soumis à l’avis (consultatif) du comité technique et du CHSCT de la CTM, par Alfred Marie-Jeanne et ses cadres.
 

La CGTM interroge sur les formations


Le document n’ayant pas été approuvé par les partenaires sociaux, la CGTM revient donc à la charge dans son courrier du 7 juin 2020, pour demander des explications sur la formation des agents techniques des établissements scolaires (EPLE) prévue dans le protocole sanitaire.
 

En ce qui concerne les EPLE, vos services ont présenté aux représentants du personnel un document intitulé : PROTOCOLE SANITAIRE relatif au plan de reprise d’activité des personnels techniques des EPLE (...).

Nous nous référons donc à ce protocole sanitaire qui indique :
- en page 3 : que l’une des règles fondamentales est la formation des agents techniques,
- et en page 6 : des actions de formation seront mises en place par la DGARH/Direction de la formation à destination du personnel technique des EPLE. 

Il s’agira de former les agents aux gestes barrières, aux règles de distanciation physique, à la bonne utilisation des EPI – Covid 19, à la gestion du port du masque et à l’utilisations des éventuels produits spécifiques autres que ceux utilisés habituellement.
Ils seront également formés aux bons gestes après service pour retirer leurs équipements lavables ou non. 

Nous vous demandons de bien vouloir nous indiquer à quelle date la DGARH/Direction de la formation assurera la formation sus-indiquée à destination des ATTEE ? 


Les sections SGAFP-CGTM et SADEM-CGTM se rappellent donc au bon souvenir de l’exécutif, d’autant que dans sa note du 29 mai 2020, Alfred Marie-Jeanne s’adressait en ces termes au personnel :
 

Face à cette crise sanitaire sans précédent, je suis particulièrement soucieux de votre sécurité (...).
J’ai demandé à ce que tout soit mis en œuvre pour une reprise sereine et progressive des activités dans les EPLE et EPLEFPA. 


Les représentés de la CGTM au nom des agents techniques disent rester dans l'attente d’une réponse, qu’afin "de les rassurer, que tout est fait pour une reprise sereine".
Courrier CGTM
Dans un courrier antérieur du 2 juin 2020, l’ensemble des partenaires sociaux interrogeait déjà le président du conseil exécutif, s’agissant de la reprise des personnels administratifs.
 

Comment les frais engagés par les agents en télétravail vont être pris en charge par la collectivité.
Pour le présentiel, nous souhaiterions connaître la composition des kits de protection individuelle des agents, en fonction de leurs métiers. 


La collectivité majeure de Martinique devra donc apporter des réponses complémentaires aux interrogations de ses personnels, dont l’effectif s’élève à près de 4300 agents, toutes catégories confondues.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live