Les syndicats de la CTM dénoncent les mauvaises conditions de travail

collectivité territoriale de martinique
Le siège de la CTM
L'hôtel de la Collectivité Territoriale de Martinique à Fort-de-France ©Martinique 1ère
Plusieurs organisations syndicales de la Collectivité Territoriale de Martinique, ont adressé un courrier au président de l'exécutif pour lui signifier leur préavis de grève illimité à partir du lundi 27 novembre. Ils dénoncent la dégradation des conditions de travail au sein de la structure.
C'est par le biais d'un communiqué adressé au président de l'exécutif que quatre syndicats de la Collectivité Territoriale de Martinique, CDMT-CTM, SGAFP-CGTM, SADEM-CGTM, FO-PCTM ont annoncé appeler "le personnel à observer un mouvement de grève illimité à compter du lundi 27 novembre".

Cette décision fait suite à une réunion qui s'est tenue vendredi 17 novembre entre les soixante-dix personnels de la CTM, ceux de la CACEM, ceux de l'Espace Sud et le président de Martinique Transport. "Les conditions d'intégration ne sont pas réunies à un mois de la date d'échéance", assure le communiqué. Tous veulent des réponses claires et précises sur leur avenir et leurs conditions de travail.
L'intersyndicale a respecté les cinq jours de préavis, mais pour l'instant aucun des employeurs n'a réagi.

Voir le communiqué : 

Préavis de grève


Quelques jours plus tôt, l'intersyndicale avait déjà alerté sur les conditions de travail au sein de la structure. Tous se disent "inquiets et préoccupés par la situation structurelle et organisationnelle de l'administration".

À la suite d'une réunion qui s'est tenue jeudi 16 novembre, ils ont pris la décision d'organiser une intersyndicale qui devrait travailler en symbiose avec le personnel.

Voir le communiqué : 

Communiqué syndicats CTM

La Collectivité Territoriale de Martinique compte un effectif global d'environ 4 300 agents.
Écoutez Willy Delors secrétaire général du syndicat SGAFP-CGTM :

Interview Willy Delors