Les syndicats durcissent le mouvement devant la cité scolaire de Petit-Manoir au Lamentin

social
Personnel en grève
Les grévistes devant les grilles de la cité scolaire Léopold Bissol à Petit Manoir au Lamentin (17 septembre 2018). ©Martinique La 1ère
Les personnels du lycée et du collège de Petit-Manoir se disent déterminés à obtenir la réintégration des agents de la vie scolaire non reconduits en cette rentrée. Les grévistes bloquent l'entrée de la cité scolaire.
"Il était déjà grave d’accepter de travailler l’année dernière dans des conditions de quasi indigence, en matière de sécurité et de surveillance.Cette année, ces conditions se sont détériorées, et ce sont 5 CUI (Contrat Unique d'Insertion), qui manquent à l’appel", explique Christophe Thégat, co-secrétaire du SNUEP-FSU Martinique.

Depuis ce matin (lundi 17 septembre 2018), les personnels du collège et du lycée de la cité scolaire de Petit-Manoir au Lamentin, bloquent l'entrée afin d'obtenir la réintégration des agents de la vie scolaire non reconduits en cette rentrée 2018. "La sécurité des élèves est en jeu", estiment les syndicalistes. 

Interviennent : Christophe Thégat, co-secrétaire du SNUEP-FSU Martinique et Natacha Texier, assistante de l'éducation nationale au collège Petit-Manoir.

(Re)voir le reportage de Cyriaque Sommier et Patrice Chateau-Degat
Blocage lycée professionnel L. Bissol SNUEP/FSU ©martinique
"Notre organisation n’a eu de cesse d’alerter et d’exiger le redéploiement des collègues, pour que la Vie Scolaire puisse encadrer dans des conditions dignes, les élèves confiés au lycée. Les responsables, jusqu’à ce jour, font la sourde oreille", accuse le SNUEP-FSU.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live