publicité

Les taxis de place veulent d'une autorisation définitive pour utiliser les voies du TCSP

La dérogation accordée aux artisans taxis de place pour emprunter les voies de circulation du TCSP est arrivée à échéance le 31 décembre 2018. Ils continuent à utiliser les voies et ont écrit au président de l’exécutif de la CTM afin d'obtenir une prolongation définitive.

Taxis de place à l'aéroport Martinique Aimé Césaire. © Alain Livori
© Alain Livori Taxis de place à l'aéroport Martinique Aimé Césaire.
  • Alain Livori
  • Publié le
L’intersyndicale des artisans taxis a déposé le 28 décembre 2018, un courrier à l’attention du président de l’exécutif de la CTM. Les taxis de place souhaitent que la dérogation leur permettant d’utiliser les voies de circulation du transport Collectif en Site Propre soit prorogée. 

Elle avait été accordée jusqu’au 31 décembre 2018 pour le tronçon allant de l’aéroport international Aimé Césaire au Lamentin au giratoire de Dillon à Fort-de-France. Pour les taxis, l’utilisation de la voie réservée au TCSP est un vrai bonus surtout en cas de gros embouteillages. En attente d’une réponse de Martinique Transport et du président de l’exécutif de la CTM, les taxis continuent à emprunter les voies.

(Re)voir le reportage avec les images de François Marlin. 
Demande de dérogation des taxis de place

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play