Top départ du 49e festival culturel de Fort-de-France... avec et pour les enfants

festivals
Festival culturel de Fort-de-France / décors enfants
Décors de la journée consacrée aux enfants, à l'ouverture du festival culturel de Fort-de-France (juillet 2020) ©Bénny-photos
Musique, ateliers et marionnettes pour les enfants ont ponctué l'ouverture du 49e festival de Fort-de-France "Entre nous". Lancée ce samedi (4 juillet) dans les jardins du parc floral Aimé Césaire et sous le grand-carbet de la ville, cette édition 2020 s'étale jusqu'au 28 juillet prochain.
 
Le coup d'envoi du 49e festival culturel de Fort-de-France baptisé "Entre nous", a été donné samedi 4 juillet 2020 dans les jardins du parc floral, avec un premier temps fort dédié aux enfants dès l'après midi, une ouverture au son des percussions de la section jeune du groupe TBK (Tambou Bô Kan'nal).
Festival Fort-de-France / jeunes tambou bo kan'nal
Section jeune du groupe à pieds "Tambou Bô Kan'nal", à l'ouverture du 49 festival culturel de Fort-de-France (juillet 2020) ©Bénny-photos

Les ateliers de création pris d’assaut

Festival Fort-de-France
Atelier de créations pour enfants au festival culturel de Fort-de-France (édition 2020 - jour 1) ©Benny-photos
Après le confinement, l'organisation du festival a choisi d'"emmener les enfants à la découverte du merveilleux, de jeux ludiques et du patrimoine imaginaire avec des contes".
Dans l’allée principal du parc Aimé Césaire, différents ateliers ont pris possession de l'espace (flore, faune, dessin, peinture, sculptures et ballons).
Atelier cerfs-volant / festival de Fort-de-France
Atelier de cerfs-volants animé par Désiré Chapin au 1er jour du festival de Fort-de-France (juillet 2020) ©Bénny-photos
L’atelier des cerfs-volants a tenu ses promesses, avec un exposé explicatif de 45 mn avec son créateur Désiré Chapin, incollable sur cette tradition.
L’objectif est clair pour le SERMAC (Service Martiniquais d'Actions Culturelles) : "les constructeurs de la société de demain doivent avoir des repères, des valeurs".
 

L‘apothéose sous le grand-carbet


Cette première journée consacrée aux enfants en ouverture du festival 2020, s'est achevée sous le grand-carbet, dans le respect des règles sanitaires liées à la lutte contre la pandémie du covid-19.
"Sina, le secret de la caraïbe", un conte merveilleux signé Barbara Jean-Elie a retenu l'attention des enfants.
Mascottes ti kréol / festival de FdeF
Les mascottes de la troupe Ti Kréol avec Jéssy Bilon sous le grand-carbet de Fort-de-France en ouverture du festival culturel (juillet 2020) ©Bénny-photos
Quant aux mascottes de la troupeTi Kréol, elles ont comme d'habitiude enchanté le jeune public, lequel tout aussi émerveillé devant les marionnettes géantes du théâtre de l‘histoire de Saint-Pierre.
Marionnettes géantes / festival de Fort-de-France
Marionnettes géantes du théâtre historique de Saint-Pierre (scène du grand-carbet à l'ouverture du festival de Fort-de-France - juillet 2020) ©Bénny-photos
Transmission et émerveillement étaient donc au rendez-vous de cette première journée du festival culturel foyalais. Le programme se poursuit jusqu'au 28 juillet 2020.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live