martinique
info locale

Une tortue protégée retrouvée morte sur la plage de l'Anse Grosse Roche au Marin

faits divers
Tortue morte
Une tortue marine retrouvée morte sur la plage de l'Anse Grosse Roche au Marin (28 octobre 2018). ©Allan Cédric L-C
Des promeneurs ont découvert le cadavre d'une tortue marine (espèce protégée en Martinique), sur la plage de l'Anse Grosse Roche au Marin, ce dimanche (28 octobre 2018). Ils ont eu le réflexe d'alerter le Réseau Échouage Tortues Marines de Martinique (RETOM), très sollicité ces derniers jours.
C'est en effectuant une promenade que des témoins ont découvert le cadavre d'une tortue sur la plage de l'Anse Grosse Roche au Marin (dimanche 28 octobre 2018). Ils ont d'abord eu le bon réflexe de prendre une photo puis de contacter les membres du réseau tortues marines de Martinique*. Une structure compétente en cas de découverte d'une tortue marine blessée ou morte. 
Tortue morte
©Aquasearch
"Nous nous sommes rendus sur place avec ma collaboratrice Morjane Safi. Nous avons pris les mesures morphométriques de l’animal et des échantillons de tissus", indique Benjamin de Montgolfier, le directeur d'Aquasearch.

"Il s’agit d’une tortue caouanne, Caretta caretta. L’espèce est présente dans la Caraïbe mais rarement observée. Cela faisait au moins 18 mois que nous n’avions pas eu d’observation de tortue caouanne. L’animal ne présentait pas de blessure ou de trace particulières pouvant expliquer les causes de son décès", poursuit-il.
 

Que faire après la découverte macabre ?


Dans ca cas de figure, les membres Réseau Échouage Tortues Marines de Martinique (RETOM), procèdent à des prélèvements et des mesures. Ces informations sont précieuses pour mieux connaître les populations de tortues marines qui fréquentent les côtes martiniquaises. Il appartient par la suite, à la mairie qui est responsable de l'état sanitaire, de prendre les dispositions adéquates pour retirer la tortue de la plage et la diriger vers le centre d'équarrissage.
Tortue morte
©Allan Cédric LC
 

Interdit de toucher aux tortues marines en Martinique


Les tortures marines sont protégées en Martinique même si "le braconnage est toujours présent, mais difficilement quantifiable", souligne un rapport de la Direction Régionale de l'Environnement en 2008. Vivante ou morte, il reste interdit de toucher aux tortues marines. "L'animal est protégé depuis 1996 en Martinique", assure Benjamin de Montgolfier."Un grand merci aux bénévoles du Réseau qui se mobilisent avec l'aide de la Gendarmerie, des pompiers et des services municipaux pour intervenir rapidement aux quatre coins de l'île", indique le directeur le directeur d'Aquasearch.

Des membres du réseau qui seront en formation les 22 et 23 novembre 2018 afin de parfaire leur connaissance et mieux protéger les tortues marines en Martinique.
 *Le Réseau Échouage Tortues Marines de Martinique dépend du Réseau Tortues Marines Martinique, géré par l' Office national des forêts.

En cas d'observation de tortue morte ou en détresse, n'intervenez pas directement, contactez le 0696 234 235.
 
Publicité