Tour cycliste ou épreuve interrégionale, Alfred Defontis défend son dossier devant le conseil fédéral de la FFC le samedi 13 juin

cyclisme
Alfred Defontis
Alfred Defontis, président du comité régional de cyclisme et membre du conseil fédéral de la FFC ©JCS
Avec la phase 2 du déconfinement, Alfred Defontis, le président du comité régional, défendra samedi 13 juin devant les instances nationales son projet de tour cycliste de Martinique ou d'une épreuve interrégionale à la fin du mois d’août. Il compte sur la tendance générale au déconfinement.
La Fédération Française de cyclisme a annoncé la suspension des compétitions, toutes disciplines confondues, inscrites au calendrier fédéral et aux calendriers des Comités régionaux jusqu’au 31 juillet 2020 inclus.

"Cette décision, partagée avec la Ligue nationale du cyclisme, uniformise la perspective d’une reprise de l’ensemble des épreuves à partir du 1er août 2020, sous réserve de l’autorisation des autorités publiques" explique ainsi la FFC.

Avec la phase 2 du déconfinement, les "contre-la-montre" sont recommandés parce qu’ils permettent une confrontation distanciée.
Les premières épreuves sont attendues au mois de juillet pour les "contre-la-montre et les courses en ligne au début du mois août.
Dans cette optique, l’organisation du tour est toujours envisagée. L'épreuve Elite Nationale, prévue du 4 au 12 juillet, ne pourra pas se disputer à ses dates initiales. Le mois d'août est désormais évoqué.

Alfred Defontis joue cette carte pour relancer la discipline. 

Nous serons fixés sur notre projet de tour cycliste 2020, ce samedi 13 juin.  Un conseil fédéral se tiendra par visioconférence. J’attends la décision de la Fédération française concernant le tour de Martinique, puisque l’épreuve est classée élite nationale open. J'ai engagé une réflexion sur des formats de compétitions adaptées et innovantes comme le souhaite la FFC.

tour cycliste de martinique
une épreuve régionale de quatre ou de cinq jours ©Denis Bouton
Si l'option tour cycliste n'est pas retenue une autre compétiion est annoncée par Alfred Defontis. Une épreuve de substitution", avec des clubs de Guadeloupe, de Guyane et de Martinique.

En fonction des forces en présence, j'ai aussi le projet d'une épreuve interrégionale. Une course organisée sur 4 à 5 jours avec les clubs de Martinique et plusieurs équipes de Guadeloupe et de Guyane. Je me suis déjà assuré auprès de mes homologues de la disponibilité d’une période pour éviter toute concurrence entre les régions pour l’organisation de cette compétition.


Une nouvelle période de compétition s’ouvre donc entre juillet et novembre. Les coureurs martiniquais ont déjà repris les entraînements. Le dossier de l'organisation des prochaines épreuves passe par la réunion du conseil fédéral du samedi 13 juin. Sa décision est attendue.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live