Tourisme de croisière en Martinique : le premier paquebot est attendu le 4 septembre 2022

tourisme
Tourisme de croisière
Paquebots dans la baie de Fort-de-France. ©Cap Facebook / (Comité Martiniquais du Tourisme)
Après deux et demi sans escale de bateaux de croisière, le Celebrity Equinox accostera à la Pointe Simon le 4 septembre 2022. Plus de 200 escales sont prévues en Martinique pour la saison 2022/2023. Quatre communes de l’île vont accueillir les paquebots. C’est une bonne nouvelle pour les professionnels du tourisme.

Il a fallu attendre le 1er août 2022, date à laquelle le gouvernement français a voté la fin de l’état d’urgence Covid-19 en Outre-Mer, pour annoncer que la saison de la croisière 2022/2023 aura bien lieu.

Aucun bateau de croisière n’a fait escale en Martinique depuis mars 2020.

Selon le site web du CMT (Comité Martiniquais de Tourisme), le premier paquebot de 2022, Celebrity Equinox, accostera à la Pointe Simon à Fort de France, le dimanche 4 septembre 2022, vers 8 heures.

Plus de 200 escales sont attendues en Martinique pour la saison 2022/2023 qui prendra fin le samedi 20 mai 2022.

Les paquebots seront amarrés à Fort-de-France, à l'Anse Mitan aux Trois-Ilets, au Marin et à Grande Anse, aux Anses d'Arlet.

Fort-de-France reprendra ses activités de port d’attache pour les compagnies : MSC, Costa, Ponant et Club Med.

La Martinique première destination émergente du monde

En 2021, TripAdvisor, le site web dédié aux voyageurs, a désigné la Martinique comme la première destination émergente du monde.  

Selon les avis des voyageurs qui ont fait escale sur l’île, la Martinique a obtenu des scores élevés en termes de sécurité, la facilité à se déplacer sur place, une histoire riche, une importante culture franco-créole et une grande variété d’attractions.

Le retour des paquebots et les bonnes appréciations des visiteurs constituent une bonne nouvelle pour les artisans de taxis, les excursionnistes, les compagnies de location de voitures et les spécialistes de l’artisanat, qui depuis plus de 2 ans, peinent à joindre les deux bouts.