Le tourisme en Martinique va bien merci ! Plus de 800 000 visiteurs

tourisme
Paquebot à Fort-de-France
Vue aérienne du terminal de croisière à Fort-de-France ©Martinique 1ère
À quelques jours de la fin de la haute saison touristique 2016/2017, le CMT (Comité Martiniquais du Tourisme), vient de présenter son bilan et ses orientations pour la saison à venir. Et globalement, les chiffres sont plutôt bons, plus de 800 000 visiteurs entre novembre et mars.
Entre les touristes de séjours, les croisiéristes ou les plaisanciers, en tout 878 860 visiteurs ont été accueillis en Martinique durant la haute saison 2016/2017. Soit une augmentation de 9,3%. Et malgré le succès des meublés de tourisme, les hôtels tirent tout de même leur épingle du jeu. Selon Patrice Fabre, président des hôtels Karibéa, il s'agit du "meilleur mois de mars et d'avril. Les hôtels enregistrent un très bon premier semestre".

Plus de touristes grâce au développement de la desserte aérienne. "En 2016, nous avons +10% de trafic aérien par rapport à 2015. Et sur les trois premiers mois de l'année, nous avons +4,5% par rapport à 2016. Il y a une vraie dynamique, l'attractivité de la Martinique commence à être démontré", commente Frantz Thodiard  président du directoire de la SAMAC (Société Aéroport Aimé Césaire).

Selon le Comité Martiniquais du Tourisme, cette fréquentation à la hausse est due au travail collaboratif entre l'organisme de promotion et les différents professionnels du tourisme. Afin de séduire les compagnies de croisières et aériennes, ces derniers mois, ils se sont déplacés ensemble dans plusieurs salons comme "ITB Berlin", "Seatrade" à Miami, ou encore "Routes Americas" à Las Vegas (États-Unis).

Une bonne saison 2017/2018 en perspective

Pour l'heure, aucune nouvelle compagnie aérienne n'est prévue pour la saison prochaine. Mais toutes celles qui étaient déjà présentes renouvellent leur engagement avec même une augmentation du nombre de sièges.

Côté croisière, une dizaine d'escales inaugurales sont également prévues. "On devrait passer en termes de passagers de 330 000 à quasiment 400 000, c'est une belle augmentation. Le nombre d'escales est également à la hausse, on devrait passer de 170 à 200 escales", ajoute Jean-Rémi villageois, président du directoire du grand port maritime de Martinique

Parmi les autres orientations du CMT, l'organisme prévoit un accompagnement des professionnels afin de développer les secteurs de la plaisance et du tourisme d'affaires. De plus, différents événements devraient permettre de dynamiser la basse saison. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live