publicité

Le trafic des bus reprend dans les villes du centre après la décision de justice

Les bus du réseau Mozaïk et les BHNS sur le TCSP reprennent ce samedi matin (23 février 2019), au lendemain de la décision de justice qui ordonne aux manifestants de débloquer les dépôts. 

Les bus du réseau Mozaïk et ceux du TCSP. © Christine Cupit
© Christine Cupit Les bus du réseau Mozaïk et ceux du TCSP.
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
Les palettes ont été enlevées ce samedi matin (23 février 2019), au lendemain de la décision de justice ordonnant aux manifestants de la CSTM de libérer les accès des dépôts bloqués depuis le 11 février 2019. 

"Toutes les lignes  de la CFTU (Compagnie Foyalaise de Transports Urbain), notamment sur Fort-de-France, les BHNS du TCSP entre Fort-de-France et le Lamentin, ont repris du service ce samedi matin (23 février 2019)", assure Alain Alfred, le responsable de la société. 

Il s'agit d'une reprise progressive, constatée également sur les lignes vers Saint-Joseph et de la périphérie de Fort-de-France. "Des lignes assurées" par un co-traitant, précise Alain Alfred.
 

Toujours pas de rotations vers la ville de Schoelcher


Le conflit perdure entre la CSTM et l'entreprise Sotravom. Les chauffeurs de cette entreprise contestent un plan de licenciement pour motifs économiques, prévu par l’employeur. Cette perspective a provoqué le durcissement de la situation jusqu'aux récents blocages des deux dépôts des bus à Fort-de-France et des BHNS au Lamentin.

Les usagers de Schoelcher subissent davantage que d'autres les conséquences de ce conflit...Au total 21 lignes du réseau dont Schoelcher ne sont desservies.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play