Transat Jacques Vabre : une flotte en panne de vent

voile
618aac5be5468_transat-9.jpg
Les concurrents de la #TransatJacquesVabre bataillent pour toucher du vent. ©Twitter Transat Jacques Vabre
Au troisième jour de course, mardi 09 novembre 2021, les concurrents qui font route vers la Martinique cherchent le vent. Ils sont enlisés dans une dorsale anticyclonique allant de Madère à Dunkerque

Il règne un air de roulette russe sur la flotte de la Transat Jacques Vabre. Depuis quelques heures, tous les concurrents en course se trouvent enlisés dans une dorsale anticyclonique allant de Madère à Dunkerque. 

Tous les participants espèrent toucher du vent d’est afin de s’échapper de cette zone. La flotte de la 15e édition de la Transat Jacques Vabre s'étire depuis le large d'Ouessant, où les Class 40 ferment le jeu.

"Il paraît que le vent a disparu de la planète": Thomas Coville, à la barre d'un bateau volant dernière génération, prend son mal en patience alors qu'il s'approche laborieusement ce mardi du Cap Finistere dans le trio de tête de la Transat Jacques Vabre.
Coville et son coskipper Thomas Rouxel (Sodebo Ultim 3) pointaient mardi à mi-journée en troisième position de la course, dans la catégorie des Ultimes (maxi-trimarans de 32 m), au large des côtes galiciennes.

Dans cette catégorie,  le bal est mené par le duo Franck Cammas/Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild), suivi par la paire François Gabart/Tom Laperche (SVR Lazartigue).

Le Bateau Martiniquais occupe la 34e place.

Le bateau "Group G2C La Martinique", piloté par Jean-Edouard Criquioche et Eric Baray, occupe la 34e place sur 45 bateaux dans ce groupe après deux jours de compétition.

Eric Baray et Jean-Edouard Criquioche
Eric Baray et Jean-Edouard Criquioche, skippers du bateau Group G2C La Martinique (dans la catégorie Class 40. ©E.Baray (FB)

Les premiers navigateurs sont attendus le 21 novembre 2021 en Martinique. Les hôteliers misent sur cette transat, car ils pourront accueillir de très nombreux visiteurs, les skippers et leurs proches.

Le village Martinique ouvre ses portes du 19 au 30 novembre 2021.

Classements 
                 
Les monocoques
. Class 40 (12,20 m)
1. La Manche #EvidenceNautique (FRA) à 4.292,8 milles de l'arrivée
(Nicolas Jossier, Alexis Loison)
2. Lamotte Module Création (FRA) à 3,1 milles du premier
(Luke Berry, Achille Nebout)
3. Volvo (BEL) 3,7
(Jonas Gerckens, Benoit Hantzperg)
4. Project Rescue Ocean (FRA) 4,0
(Axel Trehin, Frédéric Denis)
5. Crédit Mutuel (FRA) 4,6
(Ian Lipinski, Julien Pulvé)
                 
Imoca (18,28 m)
1. Apivia (FRA) à 5.403,5 milles de l'arrivée
(Charlie Dalin, Paul Meilhat)
2. Charal (FRA) à 4,0 milles du premier
(Jérémie Beyou, Christopher Pratt)
3. LinkedOut (FRA) 4,2
(Thomas Ruyant, Morgan Lagravière)
4. 11th Hour Racing Team - Malama (USA) 4,8
(Charlie Enright, Pascal Bidégorry)
5. Arkea - Paprec (FRA) 6,9
(Sébastien Simon, Yann Elies)
                 
Les multicoques
. Ocean Fifty (15 m)
1. Koesio (FRA) à 5.339,3 milles de l'arrivée
(Erwan Le Roux, Xavier Macaire)
2. Primonial (FRA) à 11,3 milles du premier
(Sébastien Rogues, Matthieu Souben)
3. Solidaires En Peloton (FRA) 12,4
(Thibaut Vauchel-Camus, Frédéric Duthil)
4. LEYTON (GBR) 22,6
(Sam Goodchild, Aymeric Chappellier)
5. Les P'tits Doudous - The Arch (FRA) 25,2
(Armel Tripon, Benoit Marie)
                 
 Ultime (32 m)
1. Maxi Edmond de Rothschild (FRA) à 7.456,7 milles de l'arrivée
(Franck Cammas, Charles Caudrelier)
2. SVR-Lazartigue (FRA) à 1,4 milles du premier
(François Gabart, Tom Laperche)
3. Sodebo ultim 3 (FRA) 15,0
(Thomas Coville, Thomas Rouxel)
4. Actual Ultim 3 (FRA) 20,3
(Yves le Blévec, Anthony Marchand)
5. Banque Populaire XI (FRA) 42,8
(Armel Le Cléac'h, Kevin Escoffier)